Trois Provinces (communauté de communes des)

Highslide JS

intercommunalité du Cher au sud-est, 11 communes, 5 200 hab., 26 960 ha. Le siège est à Sancoins. Son territoire correspond à l'ancien canton de Sancoins, à présent intégré dans le nouveau canton de Dun-sur-Auron. Limitrophe du département de l’Allier et de la Nièvre, son territoire est bordé à l’est par le cours de l’Allier.

Grossouvre (280 Grossouvrois, 1 575 ha dont 527 de bois), en aval de Sancoins, 5 km au nord, dont la commune n’a été créée qu’en 1863, avec 600 hab., est connue par son château des 13e et 15e, et d’anciennes forges, dont il reste un ensemble de logements ouvriers de 1834 et un musée avec halle au charbon; tuilerie du groupe Imerys (40 sal.). Le village est au bord de l'Aubois et du canal de Berry; +40 hab. depuis 1999.

Neuvy-le-Barrois (140 hab., 4 198 ha dont 2 110 de bois), 9 km ENE de Sancoins, est séparée de Sancoins par des hauteurs boisées prolongeant la forêt d’Apremont. Le château de Neuvy, du 19e, au sud du village, est rehaussé par l’étang Bernot; château de Pée au SO, plusieurs étangs. Le finage est limité à l'est par le cours de l'Allier, mais la plaine est presque vide. Neuvy a eu plus de 800 hab. au début du 19e.

Mornay-sur-Allier (440 Mornaysiens, 2 162 ha dont 457 de bois), 7 km ESE de Sancoins sur le rebord du bas plateau, est limitrophe des départements de l'Allier et de la Nièvre; pont sur l'Allier (D2076), camping, plusieurs étangs, bois de Bougy tout à l'ouest; plastiques CIVA (20 sal.). Mornay a eu plus de 1 000 hab. en 1881.

Augy-sur-Aubois (290 Aulgyciens, 3 046 ha), 8 km SO de Sancoins à la source même de l'Aubois, et à la limite du département, a une église du 12e, un bief de l'ancien canal du Berry au nord, la D951 rectiligne au sud.

Saint-Aignan-des-Noyers (90 hab., 1 095 ha), dont le village est à 12 km au SO de Sancoins sur la route de Saint-Amand-Montrond, conserve au sud des vestiges de l’ancien village médiéval dit de la Vieille Ville de Venoux. Le finage bocager, étiré du NO au SE, est limitrophe de l'Allier.

Neuilly-en-Dun (230 Novillaquois, 2 946 ha), 12 km au SO de Sancoins, a une église en partie du 12e et deux châteaux, Laumoy (19e) et Liénesse, ce dernier du 16e et au bord de l’ex-canal du Berry. La commune a eu 900 hab. en 1876 et décline depuis; maçonnerie Boubat (40 sal.).

Givardon (300 Givardonais, 2 190 ha), 9 km à l'ouest de Sancoins, partage avec Sancoins les anciens marais de Varisson, en amont de l'étang de Javoulet; étang de la Grenouille au SE; à l'ouest, sur le relief, hameaux de Villeneuve et des Bouillardes, château des Allardes; au sud, hameaux d'Ardenais et des Berteaux; hameaux des Nérondes et de Lévigny à l'est dans les bocages du Varisson.

Chaumont (54 Chaumontains, 211 ha) est juste à l'ouest du finage de Givardon sur un rebord de plateau, au-dessus de la côte du Jurassique inférieur.

Sagonne (200 Sagonnais, 1 885 ha dont 243 de bois), 8 km ONO de Sancoins près de la route de Bourges, a une allure de petit village médiéval. Son château à donjon (12e-14e), rénové par Mansart, propose un musée de collections d’armes anciennes et de tapisseries, des fêtes «médiévales» et un beau parc à la française; l'ensemble est inscrit (7 ha). La commune a eu jusqu'à 800 hab. en 1866.

Vereaux (150 hab., 2 296 ha dont 240 de bois), 7 km NO de Sancoins, a une église du 12e et le château du Pavillon; hameaux de Guilly au SO.


Trois Provinces (les)

v. Sèvremoine