Val-de-Scie

(2 590 hab., 2 205 ha dont 388 de bois) est une commune nouvelle de la Seine-Maritime, dans le Terroir de Caux (Caux (Terroir de)), créée en 2019 par la réunion des communes d’Auffay, Cressy et Sévis.

Auffay (1 910 hab., 1 130 ha dont 216 de bois), sur la Scie et la voie ferrée de Rouen à Dieppe à 7 km NE de Tôtes, a un finage en ailes de papillon. Le village est au centre, cantonné dans l’étroite vallée de la Scie et d’un vallon affluent au SE. Son territoire s’étend d’une part vers l’est et le sud-est sur le bas plateau, où il englobe les bois de la Morte et de Heucleu; d’autre part vers l’ouest, où il touche à la N27 et englobe le hameau de Mesnil Sauval. La commune a un atelier d’outillage (Amada, 50 sal.), un négoce de combustibles (G. Vallée, 30 sal.). Elle se distingue par ses monuments: une collégiale du 11e s. et de la renaissance à jacquemarts, un manoir à décor polychrome et à tours de la fin du 15e et de la fin du 16e s.; et, un peu à l’écart au sud-est, le château de Bosmelet, de style Louis XIII, avec un beau parc, un potager asiatique et une grande avenue de tilleuls, qui accueille réunions et hôtes; le village a un collège public; sa population est restée stable depuis 1999.

Cressy et Sévis sont à l’est. Cressy (280 hab., 435 ha) est à 5 km ESE d’Auffay sur le plateau qui descend doucement vers la Varenne; elle a 60 hab. de plus qu’en 1999. Sévis (400 hab., 640 ha), juste au sud, se divise en un petit village au SO et un hameau plus étoffé au NE, le Bosc de Sévis. Au-delà vers l’est, le finage atteint la vallée de la Varenne sous le petit hameau du Grand Quévremont. Sévis a gagné 110 hab. depuis 1999 (+38%).