Vernon

(24 660 Vernonnais, 3 492 ha dont 1 381 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de l’Eure dans l’arrondissement d’Évreux, 30 km ENE de la préfecture sur la rive gauche de la Seine à la limite des Yvelines. La commune s’étend en partie sur la rive droite, où subsiste la forêt de Vernon, grignotée par des lotissements; le faubourg Vernonnet, au bord de l’eau, s’orne du château des Tourelles, du 12e s. remanié au 18e, avec parc. Sur l’autre rive, le centre-ville, qui a souffert de bombardements en 1940 et 1944, conserve cependant quelques maisons anciennes, la vieille tour des Archives, donjon datant du 12e s., et une collégiale gothique; musée municipal.

Sur le plateau au sud et au SO de la ville, la forêt de Bizy accompagne le superbe château de ce nom, construit en 1741 et doté d’un beau parc. La ville est fleurie (3 fleurs); elle a un centre hospitalier public (200 lits), une clinique (70 lits) et un institut médico-éducatif, trois collèges et deux lycées publics dont un professionnel, deux collèges et deux lycées privés dont un professionnel; maisons de retraite Sémiramis (40 sal.), Korian (Nymphéas Bleus, 60 sal.).

Le principal employeur de Vernon est de loin Safran (Arianegroup, 1 160 sal., ex-Snecma), qui fabrique des moteurs de fusées sur un site ouvert en 1970; elle s’accompagne d’un centre d’expertise de la Direction générale de l’armement (370 sal.). S’ajoutent une fabrique d’aspirateurs Rowenta (200 sal.), les matériels électriques Ensto (40 sal.), mécanique GMCM (25 sal.); boulangeries de la Porte de Bizy (25 sal.) et BP2R (25 sal.); maçonnerie Bouquet (55 sal.), constructions Gagneraud (25 sal.), travaux publics Ledux (35 sal.), restauration de monuments historiques TERH (50 sal.).

Vernon accueille aussi un centre commercial Leclerc de 250 emplois et des magasins Carrefour (75 sal.) et Monoprix (45 sal.); négoce de matériaux Eternit (45 sal.); ingénieries Sogeti (30 sal.) et Sysnav (30 sal.); aide à domicile AVS (35 sal.), transports Transdev (130 sal.).); La Poste (75 sal.). Mais toute une série d’autres établissements sont en banlieue, surtout à Saint-Marcel.

Une zone urbaine sensible est délimitée au sud de la commune sous la forêt de Bizy (Valmeux, Blanchères, Boutardes). La commune avait 8 800 hab. en 1901, 14 500 en 1954, a dépassé 22 000 (sdc) en 1975 puis a ralenti sa croissance, et perdu 340 hab. depuis 1999. L’unité urbaine Insee est de 31 700 hab., pour trois communes, comme l’aire urbaine.

Vernon est le siège de la communauté d’agglomération Seine Normandie Agglomération (64 communes, 84 700hab. sur 71 800 ha). Le nouveau canton de Vernon a 4 communes, 28 000 hab.


Vernon

v. Clain (Vallées du)


Vernon

v. Beaugency