Villefranche-de-Rouergue

(12 600 Villefranchois, 4 585 ha dont 875 de bois) est une sous-préfecture de l’Aveyron, 54 km à l’ouest de Rodez. La ville est située sur la rive droite de l’Aveyron, dans un site accidenté juste au pied de la grande faille bordière du Massif Central, ce qui en fait une ville de contact et d’échanges caractéristique. Elle est née comme bastide royale en 1252 et a été fortifiée un siècle après. Le centre-ville est très riche en maisons et hôtels anciens, rues pittoresques et grandes places, dont la principale est à arcades et loge le marché, sous le porche monumental de l’église, dont le clocher monte à 59 m et offre une vue superbe de toute la ville. Plusieurs chapelles, musée Urbain Cabrol (histoire).

La ville s’est ensuite étendue sur la rive gauche, où a été installée la sous-préfecture, rejoignant ainsi l’ancienne chartreuse Saint-Sauveur, édifiée hors la ville dans les années 1450 et de très belle architecture, avec grand et petit cloîtres. Un peu au nord de la ville, le château de Graves est un beau témoignage de la renaissance des années 1540, avec tours et galerie; juste au nord, se trouve l’aérodrome (code LFCV), doté d’une piste gazonnée de 1 025 m et d’un aéroclub. Toute la partie nord de l’agglomération est classée en zone urbaine sensible (le Tricot).

Villefranche est une ville active, à la fois gros marché, centre de services et base industrielle locale, desservie par la voie ferrée d’Albi à Capdenac. Elle a un centre hospitalier de 600 emplois (125 lits) et une polyclinique de 56 lits, collèges et lycées publics et privés, un lycée professionnel agricole public (270 élèves). La principale usine travaille pour l’aéronautique: Blanc Aéro Industrie, du groupe Lisi, a succédé à Bomap et emploie 650 personnes. Le second secteur est l’agro-alimentaire avec La Panetière du Rouergue (65 sal., famille Moly), les salaisons Sacor (Salaisons et conserves du Rouergue, 90 sal.); aliments du bétail Solevial (35 sal.).

Dans d’autres domaines, figurent la menuiserie Castes (180 sal.), la métallerie Viguié (25 sal.), la fabrique de matériel agricole Calvet (35 sal.); négoces alimentaire Le P(tit Marché (40 sal.), de matériel agricole Agripole (20 sal.). Villefranche a des magasins Leclerc (190 sal.), Carrefour (100 sal.), Intermarché (20 sal.), Bricorama (20 sal.), centrale d’achats Systèlme U (35 sal.); transports Gauchy (50 sal.), Viguié (25 sal.); La Poste (60 sal.).

La population communale a atteint les 10 000 hab. dès 1856, est descendue à 7 400 en 1921 puis est revenue à 10 000 en 1965 et a crû jusqu’en 1982. Elle baisse un peu depuis et a diminué de 140 hab. depuis 1999, mais en raison de la révision de la population comptée à part: la populaion municipale est restée stable. L’unité urbaine est limitée à la commune; l’aire urbaine n’excède pas 19 700 hab. L’arrondissement nouveau a 88 170 hab., 96 communes, 212 700 ha. Villefranche est le siège de la communauté du Grand Villefranchois (Villefranchois (Grand)).

Le nouveau canton de Villefranche-de-Rouergue a 3 communes et 13 500 hab. Il est limitrophe des départements du Lot et du Tarn-et-Garonne.