Villes Sœurs

Highslide JS

communauté de communes de la Seine-Maritime, siégeant à Eu, mais comportant 13 communes de la Somme.

Ault (1 410 Aultois, 599 ha), 8 km NNE d’Eu, est un ancien chef-lieu de canton de la Somme dans l’arrondissement d’Abbeville, 30 km à l’ouest de celle-ci. C’est la première (ou dernière) station balnéaire de la côte d’Albâtre: la falaise vive s’achève à Onival, hameau qui domine le site et où a été édifié un phare; au-delà, les Bas Champs précèdent la falaise morte, dont le relief s’abaisse assez vite vers la baie de Somme. Le centre est dans un vallon au pied d’Onival; 2 km au SO, la petite station du Bois-de-Cise, qui date de la fin du 19e s. et a de belles villas anciennes, est également dans la commune où elle occupe une valleuse tout au sud-ouest. La D940 traverse le plateau un peu à l’est, et a fixé le hameau de Belle Vue à proximité du bourg.

L’ensemble a un charme un peu désuet et une fréquentation modérée; centre nautique et centre de loisirs, petit casino municipal; conditionnement à façon des Comptoirs de Picardie (45 sal.). La commune a deux campings, un hôtel, et 750 résidences secondaires (un tiers des logements). La population communale est à peu près stable depuis 1960, avec un léger maximum en 1975, au-dessus du niveau des années 1930 qui se tenait vers 1 600 hab.; mais elle a perdu 690 hab., près d’un tiers, depuis 1999.

Woignarue (810 hab., 1 651 ha), 10 km NE d’Eu, a son village à 3 km NE d’Ault sur le plateau. Le finage occupe 4 km de littoral au nord d’Ault et la pointe méridionale des marais des Bas Champs, particulièrement humides dans ce secteur, autour du Hâble d’Ault, étang de 250 ha aux nombreux oiseaux, protégé par le Conservatoire du littoral. Tout au sud, une partie des urbanisations d’Ault à Orival déborde sur Woignarue, avec un camping et une base nautique.; fonderie de cuivre et zamak Falsimagne (50 sal.). Au nord, le hameau de Hautebut complète l’habitat au ras des Bas Champs. La population s’est accrue de 70 hab. depuis 1999.

Friaucourt (710 Friaucourtois, 416 ha) est à 3 km au SE d’Ault, 8 km NE d’Eu; viandes d’agneau et de porc Lagache (35 sal.), un camping.

Allenay (250 Allenaysiens, 218 ha), 9 km NE d’Eu, prolonge vers l’est l’habitat de Friaucourt.

Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly (1 300 Croisiens, 691 ha), 3 km au sud d’Ault, 5 km NE d’Eu et limitrophe de la Seine-Maritime, dont le nom était déjà établi en 1790, étire ses files de maisons sur plusieurs chemins ruraux. La D940 contourne l’ensemble à l’ouest; au-delà, le finage pousse une pointe jusqu’à la falaise du Grand Mont (76 m) au ras du Bois de Cise. La commune participe au couloir industriel de la Bresle et a une zone industrielle au Gros Jacques sur la D925 tout au sud. L’usine SGD (groupe Saint-Gobain) emploie 280 personnes au conditionnement et au contrôle de flacons de parfumerie et pharmacie; analyses et essais de flaconnages Mega Verre Parfumerie (120 sal.) et Mega Verre Pharmacie (45 sal.); négoce alimentaire Lelièvre (25 sal.). La population varie peu.

Oust-Marest (630 hab., 580 ha), limitrophe de la Seine-Maritime, est dans la vallée de la Bresle, rive droite, à moins de 3 km en amont d’Eu, en trois habitats distincts sur la D1015: Oust à l’aval, Marest en lotissements avec industrie en amont, et entre les deux un hameau avec la mairie. Ce fut un fief de la firme de serrurerie Fichet-Bauche, connue pour ses coffres forts, maintenant sous la coupe du suédois Assa Abloy (190 sal.); en outre, fonderie de cuivre Leclercq (30 sal.), ingénierie Energieteam (35 sal.). La commune a 90 hab. de moins qu’en 1999.

Bouvaincourt-sur-Bresle (840 Bouvaincourtois, 682 ha), limitrophe de la Seine-Maritime, est à 5 km ESE d’Eu sur la rive droite de la Bresle et la D1015. Deux grands étangs offrent près de 100 ha de plans d’eau de part et d’autre du hameau du Marais; camping, base nautique. La commune a 140 hab. de plus qu’en 1999 (+20%).

Beauchamps (1 010 hab., 722 ha), limitrophe de la Seine-Maritime à 7 km ESE d’Eu sur la rive droite de la Bresle, et à 5 km NO de Gamaches, est aussi sur la D1015 mais sans étang, la normande Incheville occupant le fond de vallée. Elle a perdu sa grosse sucrerie; APB (20 sal.) fait des outillages pour affutage; jardin botanique de Claire, tronçon de chaussée Brunehaut. Un parc de 7 éoliennes (14 MW), dont trois dans la commune, dit du Champ des Sœurettes, s’est établi à la limite des finages de Beauchamps et de Gamaches. La population est stable.

Dargnies (1 220 Dargniens, 367 ha), 8 km à l’est d’Eu et 8 km NO de Gamaches sur le plateau au NE de Bouvaincourt, n’est qu’à 5 km de Friville-Escarbotin; décolletage et raccords de laiton Riquier-Adrien (40 sal.), serrurerie Lenne (25 sal.); la population a baissé de 240 hab. après 1999.

Embreville (580 Embrevillois, 533 ha), 10 km ESE d’Eu juste au SE de Dargnies sur le bord du plateau, a un atelier de tri et emballages de verre Serdym (45 sal.), un de traitements de surfaces Galvamétal (25 sal.).

Buigny-les-Gamaches (410 Bistiers, 477 ha) 12 km ESE d’Eu, est sur le plateau, 6 km au nord de Gamaches entre Embreville et Aigneville.