Communauté de communes Cœur de Berry

Berry (Cœur de)

Highslide JS

communauté de communes du Cher, rassemblant 12 communes et 8 400 hab. entre Bourges et Vierzon; le siège est à Lury-sur-Arnon. Seule Méreau a plus de 2 000 hab.

Lury-sur-Arnon (680 Lurois, 1 384 ha) est un ancien chef-lieu de canton du Cher dans l’arrondissement de Vierzon, 13 km au sud de celle-ci, sur la rive droite de l’Arnon. Jadis place forte, elle servait de tampon entre le pays d’Issoudun qui fut aux Anglais, puis protestant, et le pays de Vierzon, resté français et catholique. Il en reste un donjon du 12e, des maisons anciennes, deux portes de ville et des murs de remparts; le site est inscrit pour 3 ha. Lury accueille une fabrique de tapis gazonnés et floraux; une petite centrale hydroélectrique tourne dans un ancien moulin. Plusieurs châteaux, Coulange, Ferrandeau, le Chaillou, Guérigny sont au nord du finage. Quelques vignes bénéficient de l'aoc reuilly. La population a augmenté légèrement depuis le creux de 1975 (530 hab.) mais est stable depuis 1999. Lury est le siège de la communauté de communes du Cœur de Berry.

Chéry (220 Chérois, 1 354 ha dont 186 de bois) est face à Lury, sur la rive gauche de l'Arnon au nord de Reuilly, dont elle bénéficie de l'aoc; 7 éoliennes Vestas (14 MW) de la firme Eurocape, station électrique, hameau de Maurepas à l'ouest.

Massay (1 420 hab., 4 794 ha dont 327 de bois), à 11 km SSO de Vierzon, 8 km NO de Lury, a un finage étendu, borné à l'est par l'Arnon, traversé au NO par l’autoroute A20. France-Fermetures y a autre atelier (70 sal.); maison de retraite du Château de l'Abbaye (35 sal.). La commune a restauré son abbaye, fondée en 738 et dont les bâtiments vont du 12e au 14e; elle a aussi une église en partie du 12e, et dispose de commerces et d’une zone industrielle. Au nord, hameau et manoir de Gy, avec échangeur 8a de l'A20; au sud-ouest, forêt de Longchamp, parc d'activités des Fours avec un autre échangeur (8b). La Pelouse du Grand Vau, au sud du village (à tort Grand Veau sur les cartes), est un espace naturel sensible dans le vallon de l'Herbon. Massay a eu près de 2 500 hab. vers 1900, seulement 1 250 en 1975, elle a gagné 60 hab. après 1999.

Brinay (530 Brinayens, 2 948 ha dont 685 de bois) est à 10 km NE de Lury sur la rive gauche du Cher, avec un château et une base de loisirs au village, ainsi qu'une Halle des Métiers (artisanat d'art); château et bois des Brosses au sud. Elle cultive 105 ha de vignes au SE, partie de l'AOC quincy, et a gagné 50 hab. depuis 1999. Le finage, limité à l'est par le Cher, contient la forêt de Bouran.

Quincy (890 Quinçois, 1 819 ha dont 353 de bois), 8 km à l'est de Lury sur la rive gauche du Cher, a un château (17e-18e) avec parc, un musée du sauvignon (Villa Quincy) et une base de loisirs avec camping au bord de grands étangs d'anciennes sablières; hameau de Cornançay à l'ouest. La commune a sa propre appellation vinicole, aoc obtenue en 1936 en sauvignon, sur 769 ha dont 270 en production, fournissant 12 300 hl/an de vin blanc (25 déclarants). Quincy même cultive 96 ha de vignes. Son finage s'étend des deux côtés du Cher. Tout à l'est, où passe l'A71, elle accueille un parc de 5 éoliennes Nordex (les Croquettes, 12,5 MW, groupe Allianz). La population a augmenté de 90 hab. depuis1999.

Preuilly (450 Preuillois, 1 494 ha dont 289 de bois), 12 km au SE de Léry sur la rive gauche du Cher, a droit à l'aoc reuilly, dont les vignerons déclarent 23 ha. Le finage est limité à l'est par le cours du Cher, accompagné d'étangs d'anciennes sablières; château (XIXe) et lac des Thureaux au nord.

Sainte-Thorette (480 Tauriciens, 2 654 ha dont 353 de bois), 14 km ESE de Lury et 9 km SSO de Mehun-sur-Yèvre, est sur la rive droite du Cher un peu en amont de Preuilly et dispose face à Preuilly d'un étang du Cher avec base de loisirs et camping, près du hameau de Villeperdue. D'autres étangs de sablières sont en amont, près du hameau de rive gauche de Foulaines. Le territoire déborde au sud-ouest sur la rive gauche, et va jusqu’au bois de Font-Moreau. Un parc de 8 éoliennes (20 MW) a été installé aux Mistandines à l'est, à la limite de la commune de Marmagne.

Poisieux (230 Pocéoliens, 1 030 ha) est à 12 km SSE de Lury, sur le rebord du bas plateau qui domine la vallée de l'Arnon. Le finage est limitrophe de l'Indre; château de Mazières à la pointe NO du finage, près de la rivière.

Lazenay (360 Lazenais, 3 074 ha dont 263 de bois), sur la rive droite de l’Arnon à 7 km au sud de Lury, limitrophe de l'Indre presque face à Reuilly, cultive 24 ha de vignes d'aoc reuilly. Un grand tumulus a livré des témoignages sur la richesse de l'aristocratie gauloise biturige. Une partie du finage au sud-ouest est de l'autre côté de l'Arnon, tout près du château de la Ferté.

Limeux (160 Limosins, 1 317 ha), 9 km au SE de Lury, tout près de la limite de Luzenay, s'orne du château de Saragosse (15e au 17e), à larges douves carrées. Au sud-est, le prieuré de Manzay, qui date du 13e, a depuis 1996 un conservatoire de plantes tinctoriales et aromatiques.

Cerbois (440 Cerboisiens, 1 845 ha dont 583 de bois), 4 km au SE de Lury, a un habitat assez lâche qui s'étire vers le sud jusqu'au hameau de Boistier sur la D20, 20 ha de vignes d'aoc reuilly, et partage avec Limeux et Lazenay un parc de 7 éoliennes Nordex (les Trois Ormes, 16,8 MW, groupe VSB); elle a gagné 70 hab. depuis 1999.


Méreau

(2 670 Marologiens, 1 866 ha) est à 7 km SSO de Vierzon juste au nord de Lury. Le nord de la commune est dans l'agglomération de Vierzon dont il accueille une partie des habitats, notamment les lotissements d'Autry et de Bel Air, l’aérodrome LFFV de Vierzon (piste gazonnée de 650 m, aéroclub), la zone industrielle de la Garenne et un échangeur de l'A20 au NO. S'y trouvent des ateliers de mécanique MCSA-Sipem (110 sal.) et Lasserre (35 sal.), de maroquinerie (Mobilis, 35 sal.). La commune a une église du 12e s., plusieurs châteaux dont les Murs au village, à douves et pigeonnier, Chevilly (16e s. et tours du 14e) à l'angle SO et Autry (16e, 18e et 19e s.) au NO; label trois fleurs. Méreau avait 800 hab. en 1954 et sa population croît depuis (+340 hab. après 1999). Elle est la plus peuplée de la communauté du Cœur de Berry (Berry (Cœur de)).