Communauté de communes de la Forêt

Forêt (communauté de communes de la)

intercommunalité du Loiret associant 10 communes et 16 500 hab. sur 20 900 ha. La Neuville-aux-Bois (siège), Loury et Traînou dépassent 2 000 hab.

Montigny (250 Montignois, 536 ha) est à 7 km NE de La Neuville; l’A19 suit la limite sud de la commune.

Aschères-le-Marché (1 180 Aschérois, 2 090 ha), 6 km au NO de La Neuville, est un village-nébuleuse d’habitat étalé, avec une halle du 18e s. et une intéressante église (13e au 16e s.). L’A19 traverse la pointe méridionale du finage, dont la limite orientale, commune avec La Neuville, suit une voie romaine. La population a augmenté de 110 hab. depuis 1999.

Villereau (380 Villereautins, 912 ha), 6 km à l’ouest de La Neuville, est longée à l’est par la D97 qui suit la voie romaine, et traversée par l’A19 au nord; +50 hab. depuis 1999.

Saint-Lyé-la-Forêt (1 190 Laëtiens, 2 722 ha dont 1 096 de bois), 8 km au sud-ouest de La Neuville, a son village sur la voie romaine reprise par la D97. Son finage contient une part de la forêt d’Orléans; château de la Motte (16e et 17e s.). Le nom de la commune était seulement Saint-Lyé avant 1919; elle n’avait que 440 hab. en 1968 et a crû jusqu’en 1990; elle a 40 hab. de moins qu’en 1999.

Bougy-lez-Neuville (160 Belgiacobois, 1 673 ha dont 677 de bois) est un très petit village à 4 km au SO de La Neuville; motte féodale de la Butte Noire. Le finage s’étend au sud dans la forêt d’Orléans.

Rebréchien (1 340 Rebriocastinois, 1 919 ha dont 1 096 de bois) est à 10 km au sud de La Neuville, 4 km OSO de Loury. La forêt d’Orléans occupe le nord-ouest du finage, où un gouffre est signalé. Le village s’est agrandi de lotissements de pavillons; château du Rosier (19e s.), moulin à vent de l’Épinaie, petite fabrique de machines-outils (Transvis, 25 sal.). Rebréchien n’avait que 480 hab. en 1968 et croît depuis (+150 hab. après 1999).

Vennecy (1 850 hab., 1 071 ha), 14 km au sud de La Neuville et 15 km ENE d’Orléans, hors forêt, a un laboratoire d’analyses agricoles du groupe Émeraude (Eurofins, 25 sal.). Sa croissance a également été sensible depuis les 540 hab. de 1968 et a encore gagné 530 hab. depuis 1999 (+40%).


Loury

(2 510 Louryens, 3 436 ha) est une commune du Loiret dans la communauté de la Forêt, 9 km au sud de Neuville-aux-Bois, 18 km au NE d’Orléans. Le village est au sein de la forêt d’Orléans sur la N152 vers Pithiviers et le ruisseau des Esses; musée de la forêt et de ses métiers, châteaux des Saint-Germain au nord en forêt, et de la Roncière au sud; moulin à vent de l’Épinay (18e-19e s.) au sud-ouest près de Rebréchien, magasin Super U (40 sal.). La commune avait 1 000 hab. entre 1920 et 1970, puis a entamé sa croissance; elle a gagné 490 hab. depuis 1999 (un quart).


Neuville-aux-Bois

(4 790 Neuvillois, 3 174 ha dont 646 de bois) est un ancien chef-lieu de canton du Loiret, 22 km NNE d’Orléans, de l’autre côté de la forêt d’Orléans, sur la voie ferrée de Pithiviers; collège public et hôpital local (20 lits médicaux, 250 en tout), institut médico-éducatif, maison de retraite. Les entreprises sont assez nombreuses: cartonnages DS Smith (ex-Nicollet, 120 sal.), métalleries Normacadre (55 sal.); carrosserie (Trouillet, 90 sal.), chocolaterie (FDL, 70 sal.); entrepôts FM Logistic (240 sal.), supermarchés U (120 sal.) et Intermarché (25 sal.).

La commune s’est tenue au-dessus de 2 500 hab. de 1830 à 1901, puis s’était abaissée à 2 000 en 1931; sa population a augmenté ensuite, gagnant 820 hab. après 1999 (+21%). Le bourg est le siège de la communauté de communes de la Forêt, qui réunit 10 communes et 16 520 hab.


Traînou

(3 420 Trianiens, 3 368 ha dont 1 244 de bois) est une commune du Loiret dans la communauté de la Forêt, 19 km au NE d’Orléans; plâtrerie Correia (35 sal.). Elle n’avait encore que 700 hab. en 1962 et croît surtout depuis 1975, gagnant encore 580 hab. depuis 1999 (+20%); elle a reçu un collège public.