Communauté de communes Vallées de l'Orne et de l'Odon

Vallées de l’Orne et de l’Odon

Highslide JS

communauté de communes du Calvados, associant 23 communes et 24 700 hab. sur 13 000 ha. Évrecy (siège), Fontaine-Étoupefour, Saint-Martin-de-Fontenay et Laize-Clinchamps ont plus de 2 000 hab.

Vacognes-Neuilly (630 hab., 790 ha), 4 km SO d’Évrecy, est issue d’une fusion de 1972 entre deux communes de part et d’autre de la D8. Vacognes est au sud. Neuilly-le-Malherbe, au nord, est bordée à l’ouest par la vallée de l’Oudon et son affluent de droite l’Agon. La commune a gagné 200 hab. (+47%) depuis 1999.

Bougy (410 hab., 303 ha), 3 km ONO d’Évrecy, est bordée à l’ouest par l’Odon; château du 18e au nord dans un vallon.

Gavrus (560 Gavrusiens, 271 ha), 3 km NO d’Évrecy est un village de plateau, avec un finage bordé au NO par l’Odon.

Grainville-sur-Odon (1 040 Grainvillais, 526 ha), 6 km NO d’Évrecy, 13 km au SO de Caen, est un gros village entre A84 (sans accès) et D675. Son finage touche au SE à l’Odon et s’élargit vers le nord; maison de retraite (Korian, 50 sal.). La commune ne comptait encore que 280 hab. en 1975; elle a ajouté 60 hab. depuis 1999.

Mondrainville (510 Mondrainvillais, 317 ha), 6 km au nord d’Évrecy, est juste à l’est de Grainville et dans un site comparable; +100 hab. depuis 1999.

Baron-sur-Odon (940 Baronnais, 643 ha), 5 km au NNE d’Évrecy, a un finage bordé au nord sur 4 km par l’Odon, face à Mouen, avec un étang de carrière. Le village est sur le plateau de rive droite, relayé à l’est par le hameau de la Bruyère; un établissement pour enfants inadaptés est au château de Tourmauville, au SO. La mention sur Odon est de 1935. La commune a gagné 280 hab. depuis 1999 (+42%). Fontaine-Étoupefour est juste à l’est.

Esquay-Notre-Dame (1 450 Esquayens, 302 ha), 3 km au NE d’Évrecy dont elle est comme une banlieue, étale ses lotissements entre la D8 au nord et la vallée de la Guigne, affluent de l’Orne, au sud; marché Carrefour (25 sal.), transports Michel (25 sal.). La population a augmenté de 540 hab. depuis 1999 (+59%).

Vieux (710 Vieuxois ou Viducasses, 550 ha), 6 km ENE d’Évrecy, a étalé son habitat au nord de la Guigne. Elle se distingue par les restes d’une maison romaine et d’un théâtre au SE, sur le site d’Aregenua, qui fut le centre de la tribu des Viducasses; musée archéologique; +110 hab. depuis 1999.

Maltot (1 090 Maltotais, 424 ha), 8 km au SO de Caen, 8 km NE d’Évrecy, a une maison familiale rurale et un centre de promotion sociale privé (enseignement agricole), un intermédiaire en distribution d’électricité (Neocom Energy, 30 sal.). Le finage atteint au NE la vallée de l’Orne. La population a augmenté de 410 hab. depuis 1999 (+60%).

Feuguerolles-Bully (1 460 Feuguerollais-Bulliens, 818 ha), 8 km ENE d’Évrecy et 9 km au SSO de Caen, dans un coude de l’Orne, est une banlieue résidentielle, avec parc; transports Harel (40 sal.), carrière au nord sur le versant gauche de l’Orne. La commune résulte d’une fusion de 1972; elle a eu 610 hab. en 1975 et a atteint 1 140 hab. en 1999, puis gagné 28% depuis. Bully est un petit village au sud, sur le versant gauche de la Guigne, qui rejoint l’Orne à l’angle SE du finage; château du 18e avec parc. Saint-Martin-de-Fontenay est juste à l’est, de l’autre côté de l’Orne.

May-sur-Orne (1 980 Mayens, 349 ha), 13 km à l’est d’Évrecy, est au sud de Saint-Martin sur la D562. L’Orne encaissée borde le finage au sud et à l’ouest; église inscrite de 1960 à beaux vitraux modernes. Une mine de fer fut exploitée au nord-ouest, et fermée en 1968; autocars Caen Évasion (25 sal.), transports Le Métayer (30 sal.). La mention sur Orne est apparue en 1888. La commune a 150 hab. de plus qu’en 1999.

Fontenay-le-Marmion (1 940 Fontenaysiens, 1 016 ha), 14 km ESE d’Évrecy, est à 2 km au SE de May et 5 km OSO de Bourguébus. La commune a deux tumulus; au sud, le finage est traversé par la voie romaine devenue Chemin Haussé. La D562 traverse tout le finage par une grande courbe, croisant la D235 par un échangeur à deux ronds-points et branchée sur le gros échangeur de Sant-Martin-de-Fontenay au nord. La commune a 460 hab. de plus qu’en 1999 (+30%).

Amayé-sur-Orne (1 010 Amayéens, 529 ha), 6 km ESE d’Évrecy, étale son village au sud-est de son finage près de l’Orne. Le finage atteint au NE le confluent de l’Orne et de la Guigne. La population a augmenté de 300 hab. (+42%) depuis 1999.

Sainte-Honorine-du-Fay (1 360 Fayacains, 756 ha), 3 km au sud d’Évrecy, a un gros village au nord sur la D36, et plusieurs hameaux, dont Bretteville à l’est, Longchamps au sud-ouest. Le finage atteint l’Orne à l’est. La population a augmenté de 250 hab. depuis 1999.

Laize-Clinchamps complète ce groupe de communes proches de l’agglomération de Caen. Les communes à quelque distance d’Évrecy, à l’est et au sud, sont moins étoffées.

Avenay (560 hab., 562 ha), 4 km à l’est d’Évrecy, est sur le versant droit de la Guigne, dont le cours borne le finage au nord; +150 hab. depuis 1999.

Maizet (360 Maizetois, 572 ha), 3 km SE d’Évrecy, a un petit village tout à l’ouest de son finage, qui atteint l’Orne à l’est; +120 hab. depuis 1999 (+50%).

Préaux-Bocage (120 hab., 432 ha), 7 km au sud d’Évrecy, est une commune d’habitat dispersé dans les basses collines.

La Caine (150 La Cainais, 241 ha), 10 km au sud d’Évrecy, a un petit village sur un dos de relief suivi par la D36; +60 hab. depuis 1999 (+67%).

Montigny (100 Montignais, 391 ha), 9 km SSO d’Évrecy, est traversé par le vallon de l’Agon.


Évrecy

(2 060 Ébrocéens, 831 ha) est un ancien chef-lieu de canton du Calvados dans l’arrondissement de Caen, 16 km au SO de la préfecture dans la communauté des Vallées de l’Orne et de l’Odon. Le village a été très affecté par la guerre en juin 1944, puis reconstruit. C’est aujourd’hui une bourgade active avec institut médico-psychologique pour enfants (80 sal.), nombreux commerces et services, collège, zone artisanale, maison de retraite Korian Medica (60 sal.), nettoyage Air Net (35 sal.). Le village est fleuri (3 fleurs) et longé par la vallée de la Guigne, affluent de l’Orne. La population augmente: 600 hab. en 1962, 1 100 en 1982. Elle a crû de 740 hab. depuis 1999 (+56%).

Le nouveau canton d’Évrecy a 31 communes, 32 800 hab.


Fontaine-Étoupefour

(2 350 Stoupefontainois, 508 ha) est une commune du Calvados, 9 km au SO de Caen au bord de l’Odon, au sud de Verson, dans la communauté des Vallées de l’Orne et de l’Odon. Elle est connue pour le château de Fontaine, du 16e s. à douves et châtelet du 15e s., isolé au SE, devenu hôtellerie, avec parc et musée; fabrique d’éléments en béton (Alken, 30 sal.). Le village est plus au nord, aux abords de l’Odon. La commune n’avait que 300 hab. au milieu du 20e siècle, et a passé le cap du millier en 1976; elle croît toujours, gagnant 650 hab. depuis 1999 (+38%).


Laize-Clinchamps

(2 000 hab., 813 ha) est une commune nouvelle du Calvados, formée en 2017 par la réunion de deux communes dans la communauté des Vallées de l’Orne et de l’Odon. Clinchamps-sur-Orne (1 210 Clinchampois, 637 ha), 11 km SSO de Caen, a un institut médico-éducatif (Bodereau). L’Orne borne le finage à l’ouest, la Laize au nord-est, les deux confluant à la pointe nord du finage; hameau de Percouville au nord. Laize-la-Ville (790 Laiziens, 176 ha) est 5 km ENE de Clinchamps, bordée à l’est et au nord par la Laize encaissée. La D562 traverse le village. Ensemble, elles ont gagné 690 hab. depuis 1999 (+53%).


Saint-Martin-de-Fontenay

(2 620 Martifontains, 1 072 ha) est une commune du Calvados à 7 km au sud de Caen, membre de la communauté de communes Vallées de l’Orne et de l’Odon. Elle a un supermarché Carrefour (40 sal.) et un collège. L’habitat jouxte celui de Saint-André-de-l’Orne à l’est de la D562a, la voie rapide D562 longeant le finage à l’est; vergers au sud-est. Elle a augmenté de 160 hab. depuis 1999.