Communauté de communes du Pays du Sânon

Sânon (Pays du)

Highslide JS

communauté de communes de Meurthe-et-Moselle, associant 28 communes et 6 000 hab. sur 24 700 ha. Le siège est à Einville-au-Jard; aucune commune n’atteint 2 000 hab.

Einville-au-Jard (1 170 Einvillois, 1 698 ha dont 352 de bois), au bord du canal de la Marne au Rhin et du Sânon à 9 km au nord de Lunéville, sur la D914, fait figure de petit village-centre, dispose d’un collège public et d’une base nautique; saline d’Einville-Maixe (25 sal.) en aval, fabriques d’aliments du bétail Sanders (60 sal.) et Aliane (20 sal.), prépresse Miclo Diffusion (20 sal.). Le finage contient de grands bois sur le relief au NO. Le nom de la commune a été complété en 1936; sa population a baissé de 110 hab. depuis 1999.

Raville-sur-Sânon (100 hab., 335 ha) est juste au SE d’Einville-au-Jard; sur-Sânon a été ajouté en 1936.

Crion (100 hab., 808 ha dont 330 de bois) est à 5 km SE d’Einville-au-Jard.

Sionviller (110 Sionvillois, 674 ha dont 316 de bois), 6 km SE d’Einville-au-Jard, jouxte Crion au sud. Son finage est très boisé à l’est.

Bienville-la-Petite (36 hab., 183 ha) est une minuscule commune 4 km SE d’Einville-au-Jard.

Bonviller (180 hab., 504 ha dont 150 de bois), est à 4 km SSE d’Einville-au-Jard. La D914 traverse le finage à l’ouest, sur le tracé d’une voie romaine.

Deuxville (420 Deuxvillois, 723 ha) est à 7 km SSO d’Einville-au-Jard, avec un relief un peu accidenté au SE au contact de Lunéville, où sont une antenne et une table d’orientation à 326 m aux Folies.

Anthelupt (460 Antheluptois, 782 ha dont 234 de bois), 13 km SO d’Einville-au-Jard, dessine avec Flainval une avancée du territoire intercommunal vers le sud-ouest, en terrain accidenté à l’est de Dombasle; travaux publics Simoes (40 sal.), vergers. Au sud, le finage est boisé et traversé par la voie rapide N333.

Flainval (200 Flainvallois, 361 ha), 15 km SO d’Einville-au-Jard, 2 km au NO d’Anthelupt, voisine de Dombasle, a son village au creux d’un talus.

Maixe (420 Maixois, 933 ha dont 216 de bois), 5 km OSO d’Einville-au-Jard, est au bord du Sânon et du canal de la Marne au Rhin, dans le val du Sânon sur la rive droite, avec le faubourg de Petite Maixe rive gauche; ancienne saline à l’ouest.

Drouville (210 Drouvillois, 712 ha), 9 km ONO d’Einville-au-Jard, s’étend sur le plateau cultivé; ensemble de sondages salins au NO; +50 hab. depuis 1999.

Courbesseaux (360 Curvasalissiens, 632 ha), 11 km NO d’Einville-au-Jard, est au bord de la Roanne, qui rejoint la Meurthe à Varangéville.

Hoéville (200 Hoévillois, 854 ha dont 263 de bois), 9km NO d’Einville-au-Jard, est sur la D84; vergers, bois du Raon au nord.

Serres (250 hab., 1 555 ha dont 245 de bois), 5 km NO d’Einville-au-Jard, est à la tête d’un vallon qui rejoint le Sânon à Maixe; grand bois de Sainte-Libaire au NO, d’autres bois au sud.

Valhey (170 hab., 623 ha), est sur la D974, 3 km au nord d’Einville-au-Jard.

Bathelémont (66 hab., 660 ha), est un petit village 7 km NE d’Einville-au-Jard sur une colline. Le nom était Bathelémont-lès-Bauzemont avant 2011.

Athienville (180 Athienvillais, 1 296 ha dont 284 de bois), est à 8 km au nord d’Einville-au-Jard dans un vallon affluent de la Loutre Noire; bois, ferme et étang du Ranzey au nord.

Bezange-la-Grande (160 hab., 1 724 ha dont 802 de bois), 13 km NNO d’Einville-au-Jard dans la vallée de la Loutre Noire, affluent de gauche de la Seille, est entourée de bois sur les buttes résiduelles, dont la forêt domaniale de Bezange au nord et la forêt de Ranzey au sud, sur une butte. Le finage est limitrophe de la Moselle au nord.

Juvrecourt (58 hab., 611 ha), 13 km NNE d’Einville-au-Jard, limitrophe de la Moselle, a son petit village près de la rive droite de la Loutre Noire.

Arracourt (250 Arracourtois, 1 741 ha dont 389 de bois, 9 km NNE d’Einville-au-Jard, est un ancien chef-lieu de canton, 17 km au nord de Lunéville et limitrophe de la Moselle. C’est un typique village-rue lorrain. À l’ouest, deux buttes isolées se nomment les Jumelles et montent à 294 m; au nord, le finage est traversé par la Loutre Noire; au-delà, le relief est couvert par la forêt domaniale de Bézange-la-Grande. Au sud, le relief monte à 333 m sous le bois de Bénamont; fermes isolées de Vaudrécourt au sud et des Riouville à l’est. La commune a eu 900 hab. en 1846 et s’est dépeuplée jusqu’en 1999.

Réchicourt-la-Petite (65 hab., 550 ha), 14 km NE d’Einville-au-Jard, à la source de la Loutre Noire, est limitrophe de la Moselle.

Bures (63 Buriens, 574 ha), 10 km NE d’Einville-au-Jard, accueille un Centre de Pleine Nature au bord de l’étang de Parroy, avec camping et zone naturelle délimitée.

Parroy (180 hab., 1 765 ha dont 899 de bois), 11 km ENE d’Einville-au-Jard, est au bord du canal de la Marne au Rhin qui suit le val du Sânon et qui est doté d’un petit bassin avec halte fluviale. Juste au nord, un affluent du Sânon a été barré par une digue de 425 m retenant un étang de 45 ha mais dont les aménagements touristiques sont au NO, à Bures. Le finage inclut au sud une bonne part de la forêt domaniale de Parroy, qui occupe 5 000 ha et déborde largement sur le territoire de Lunéville-Baccarat.

Coincourt (130 hab., 799 ha), 12 km ENE d’Einville-au-Jard, au nord de Parroy, est limitrophe de la Moselle.

Xures (110 hab., 698 ha dont 136 de bois), 16 km ENE d’Einville-au-Jard, limitrophe de la Moselle, est au bord du canal de la Marne au Rhin, avec halte fluviale.

Mouacourt (75 hab., 650 ha dont 381 de bois), 13 km ENE d’Einville-au-Jard, a son village un peu au sud du Sânon et du canal de la Marne au Rhin; grand bois des Hauts Chênes au SE.

Hénaménil (150 hab., 1 421 ha dont 502 de bois), 7 km ENE d’Einville-au-Jard, a son village un peu au sud du Sânon et du canal de la Marne au Rhin; grand bois de la forêt domaniale de Parroy au SE.

Bauzemont (160 hab., 632 ha), 4 km ENE d’Einville-au-Jard, est sur une butte longée au sud par le canal de la Marne au Rhin et le Sânon.