Communauté de communes du Secteur de Saint-Loubès

Saint-Loubès (secteur de)

Highslide JS

communauté de communes de la Gironde, entre Bordeaux et la Dordogne, à l’est de Bordeaux (21 400 hab. et 8 370 ha). Ses six communes, Saint-Loubès (siège), Montussan, Sainte-Eulalie, Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Yvrac et Beychac-et-Caillau, ont toutes plus de 2 000 hab.


Beychac-et-Caillau

(2 220 Beychacais-et-Caillalais, 1 562 ha dont 600 de bois) est une commune de la grande banlieue bordelaise dans la communauté de Saint-Loubès (secteur de), 20 km à l’est de Bordeaux, 7 km au SE de Saint-Loubès. Elle cultive 530 ha de vignes et abrite le siège du Syndicat des vins de bordeaux et bordeaux supérieurs (7 500 adhérents, 3 500 000 hl par an, plus de la moitié des vins d’appellation du Bordelais) avec la Maison des bordeaux et bordeaux supérieurs (Œnoalliance, 90 sal.).

La commune a des ateliers: tonnelleries Boutes (35 sal.) et du Monde (Boswell, 35 sal.), matériel aéraulique Lamouroux (30 sal.), cartonnerie Smurfit (20 sal.), caisserie Marie Louise (20 sal.), tôlerie TNA (20 sal.); constructions Alpha (40 sal.), Etandx (25 sal.), lignes électriques Sobeca (60 sal.); ingénierie France Habitat (25 sal.). Dans le tertiaire, production immobilière IGC (120 sal.); centrale d’achats Scaso (groupe Leclerc, 190 sal.), supermarché Auchan (50 sal.), négoces de boissons France Boissons (80 sal.) et J. Boubée (90 sal.), de fleurs et plantes CIC (30 sal.), de vaisselle Orapi (30 sal.), d’aliments pour animaux Royal Canin (25 sal.), de matériel agricole Sedipal (20 sal.); transports XPO (100 sal.) et Peixoto (20 sal.).

La commune est issue d’une ancienne fusion (début du 19e siècle) et n’avait encore que 700 hab. en 1965; sa population augmente depuis (+420 hab. depuis 1999, +23%). La N89 à quatre voies traverse le finage d’ouest en est. Au NO, un échangeur avec la D11 est entouré par les petits hameaux de Beychac, Blanquine et la Joncasse, augmentés de lotissements. Caillau, au sud-est, est plus étoffé; zone d’activités de Canteloup au NE, golf à Teynac tout au sud près du Gestas, dont la limite communale suit le cours.


Montussan

(3 180 Montussanais, 830 ha dont 140 de vignes) est une commune de la Gironde à 13 km NE de Bordeaux dans la communauté de Saint-Loubès (secteur de), en croissance régulière: 990 hab. en 1962, +960 hab. depuis 1999 (+43%). La N89 traverse le finage au sud; châteaux de Puymiran au nord, Lavergne au SO; fermetures Chantauret (40 sal.), lignes électriques Cepeca (25 sal.), manutention Autaa (25 sal.), transports Samtrans (40 sal.), Peyrou (35 sal.) et Peychieras (20 sal.), nettoyages PSB (45 sal.) et AMP (25 sal.).


Sainte-Eulalie

(4 600 Eulaliens, 906 ha) est une commune de la Gironde dans la banlieue NE de Bordeaux; juste à l’est de Carbon-Blanc mais dans la communauté de Saint-Loubès (secteur de); un collège public, un centre fermé pour mineurs; hypermarché Leclerc de 350 sal., transports Giraud (110), négoce de matériaux VM (20 sal.), collecte de déchets Proserve (25 sal.); fermetures en aluminium Blaye (30 sal.); installations électriques Tresses (40 sal.); conseil Cehtra (30 sal.). Le finage, étroit, s’allonge du SO au NE juste à l’est du faisceau A10-voie ferrée Bordeaux-Paris, avec une zone d’activités entre les deux; châteaux de la Tour Gueyreau (18e) à l’est, de Bellassise au SO; 130 ha de vignes. La commune avait seulement 900 hab. dans les années 1950, puis 2 000 en 1968, 3 000 dix ans après; elle s’est accrue de 370 hab. depuis 1999.


Saint-Loubès

(9 570 Loubésiens, 2 507 ha dont 340 de vignes) est une commune de la Gironde en grande banlieue NE de Bordeaux à 17 km de Bordeaux et touchant à la rive gauche de la Dordogne. Elle a reçu quelques établissements de production tels que les plâtres Lafarge (Siniat, 115 sal.), l’électronique Cordon (Cirma, téléphones, câblage filaire, 160 sal.), les cartonnages Maubrac (45 sal.), la pâtisserie La Toque Cuivrée (40 sal.), mais se signale davantage par une large plate-forme logistique avec les transports par autocar Perroy (ASTT, 40 sal.), les transports routiers Péchavy (Napoli, 160 sal.), Doumen (110 sal.), Jardel (110 sal.), Aquitrans (70 sal.), XPO (65 et 50 sal.), Floriant (50 sal.), Alaine (45 sal.), Eurotranspharma (40 sal.), Saint-Jean (40 sal.), Rabotin (30 sal.), le stockage Mabeo (Cofitec, 35 sal.); négoces de produits alimentaires Transgourmet (260 sal.), de poissons et crustacés Sobomar (45 sal.), de crèmerie SEB (60 sal.); distribution de gaz ARG (50 sal.); maçonnerie Gedda (55 sal.), peinture Eprim (30 sal.); enlèvement d’ordures Envie (30 sal.).

La ville a une institution psychiatrique pour enfants, un collège public; maison de retraite du Moulin (ehpad, 65 sal.). La rive gauche de la Dordogne fixe au nord la limite du finage, qui est bordé à l’est par le cours de la Laurence, et traversé dans la partie nord par la voie ferrée et la D242; grande zone d’activités au NO; halte fluviale à Cavernes, pont de la LGV sur la Dordogne tout au NO. Au sud le finage est en partie viticole; château de Reignac (19e) au SE, avec parc et étang. Sa population atteignait déjà 2 500 hab. au début du 19e s., 2 900 en 1900 et n’avait plus changé jusqu’en 1960; elle est passée à 4 000 en 1975 et croît encore sensiblement. +2 410 hab. depuis 1999 (+34%). Depuis 2000, Saint-Loubès est le siège d’une communauté de communes du secteur de Saint-Loubès (Saint-Loubès (secteur de)) (21 400 hab. et 8 370 ha, 6 communes).


Saint-Sulpice-et-Cameyrac

(4 650 Saint-Sulpiciens, 1 504 ha dont 420 de vignes) est une commune de la Gironde en grande banlieue de Bordeaux (20 km NE), dans la communauté de Saint-Loubès (secteur de) juste à l’est du chef-lieu. Saint-Sulpice est au nord, au passage de la voie ferrée Bordeaux-Libourne (gare) et de la D242. Des lotissements de pavillons se dispersent dans tout le finage. Caneyrac est au SO, avec un golf; magasin Super-U (60 sal.), blanchisserie Initial (50 sal.). La commune, qui résulte d’une fusion ancienne (1812), n’avait que 1 100 hab. en 1962; elle a gagné 650 hab. depuis 1999.


Yvrac

(2 810 Yvracais, 848 ha dont 270 de vignes) est une commune de la Gironde en banlieue NE de Bordeaux (11 km), à l’est de Lormont mais dans la communauté de Saint-Loubès (secteur de). Son finage est sur le plateau viticole; tout au sud passe la N89, assortie d’une zone d’activités; Intermarché (40 sal.), mécanique Creat (35 sal.), négoces de surgelés Davigel (140 sal.), d’extincteurs Chronofeu (120 sal.), de pompes à béton ISPS (50 sal.); transports Vortex (125 sal.), Berto (60 sal.), Moreau (60 sal.), TamTam (60 sal.), TIP Trailer (50 sal.), Delair (40 sal.), ISTO (30 sal.). Au SO pès du château de Mirefleurs, aérodrome de loisirs dit de Bordeaux-Yvrac (LFDY) avec une piste de 670 m et un aéroclub depuis 1931; maison de retraite (ehpad, 45 sal.). La population de la commune a surtout augmenté entre les années 1930 (moins de 800 hab.) et 1982 (2 200); elle a encore gagné 610 hab. depuis 1999 (+28%).