Alma (pont et place de l')

site de Paris dans les 7e et 8 e arrondissements. Le pont de l'Alma a été construit en 1856 et a reçu son nom d'une bataille de Crimée de septembre 1854, où l'Alma est un petit fleuve côtier; il a été reconstruit de 1971 à 1974 et a 153 m de long sur 42 de large, deux arches. La statue d'un zouave de la bataille, à l'amont de la seule pile du pont, conservée lors de la reconstruction, a longtemps servi de jauge populaire pour évaluer l'ampleur des crues de la Seine. La place de l'Alma, créée en 1858, d'un peu plus de 100 m sur 100, est au bout du pont sur la rive droite (8e arrondissement); elle est flanquée à l'est par le cours Albert-Ier, à l'ouest par l'avenue de New York; les avenues Montaigne, George-V, Marceau et du Président-Wilson en divergent. Elle s'orne depuis 1989 de la Flamme de la Liberté, réplique de la flamme de la Statue de la Liberté de Bartholdi.

Le palais de l'Alma est de l'autre côté du pont, sur la rive gauche, où il est bordé par le quai Branly et l'avenue Rapp. Il fut construit en 1861 et devait servir aux écuries de l'empereur. Il est devenu une annexe de la Présidence de la République, abritant une trentaine de logements de fonction et le service de la correspondance, tout en logeant aussi la direction de la Météorologie nationale et le Conseil supérieur de la magistrature.

La cité de l'Alma est une voie privée du 7e arrondissement donnant sur l'avenue Bosquet. Le quartier du Gros-Caillou dans le 7e arrondissement abrite aussi une clinique de l'Alma et un ensemble scolaire catholique dit Institut de l'Alma (congrégation des Ancelles du Sacré-Cœur de Jésus), avenue Bosquet. La station de métro Alma-Marceau de la ligne 9, place de l'Alma rive droite, a été ouverte en 1923. Pont-de-l'Alma est une gare du RER C sur la rive gauche près du pont, à l'entrée du quai Branly, ouverte en 1900 sur la ligne d'Orsay, transformée en 1979 pour le RER et qui est aussi une station du Transilien.