Arracourt

250 hab., 1 741 ha dont 389 de bois, chef-lieu de canton de la Meurthe-et-Moselle dans l’arrondissement de Lunéville, 17 km au nord de celle-ci. C'est un typique village-rue lorrain. À l'ouest, deux buttes isolées se nomment les Jumelles et montent à 287 m; au nord, le relief est couvert par la forêt domaniale de Bézange-la-Grande; au sid, le relief monte à 333 m sous le bois de Bénamont; fermes isolées de Vaudrécourt au sud et des Riouville à l'est.La commune a eu 900 hab. en 1846 et se dépeuple depuis.

Le canton, limitrophe du département de la Moselle, a 1 380 hab., 11 communes, 11 268 ha dont 3 016 de bois; il est traversé au sud par le canal de la Marne au Rhin. Parroy (180 hab., 1 765 ha dont 899 de bois), 9 km au SE du chef-lieu, proche du canal, contient un étang de 45 ha et inclut au sud une bonne part de la forêt domaniale de Parroy, qui occupe 5 000 ha et déborde largement sur le canton de Lunéville; maçonnerie Bonhomme (35 sal.). Un centre de Pleine Nature est établi au bord de l'étang, mais dans la commune de Bures (75 hab., 574 ha) en face de Parroy. Bezange-la-Grande (180 hab., 1 724 ha dont 802 de bois), 6 km ONO du chef-lieu dans la vallée de la Loue Noire, affluent de gauche de la Seille, est entourée de bois sur les buttes résiduelles, dont la forêt domaniale de Bezange au nord et la forêt de Ranzey au sud, sur une butte.