Auvillar

1 020 hab. (Auvillarais), 1 560 ha, chef-lieu de canton du Tarn-et-Garonne dans l’arrondissement de Castelsarrasin, 18 km à l’ouest de la ville. Le village, sur une terrasse de la Garonne, est en belvédère sur la rive gauche du fleuve; une place triangulaire à arcades y entoure une halle circulaire reconstruite en 1828, et Auvillar est classé parmi les «plus beaux villages de France» et les «villages de charme»; tour de l’horloge, musée de la batellerie; mécanique Endel (30 sal.). Son finage accueille au SO un échangeur avec l’autoroute des Deux-Mers; à l’ouest, il va jusqu’au confluent de l’Arrats et de la Garonne. La commune s’est fortement dépeuplée de 1820 (2 500 hab.) à 1936 (820) et s’est ensuite à peu près stabilisée, avant une croissance récente (+100 hab. de 1999 à 2009).

Le canton a 4 900 hab. (4 000 en 1999), 10 communes, 12 547 ha dont 1 607 de bois; il est limitrophe du Lot-et-Garonne et s’étend sur 20 km le long du fleuve, rive gauche. Au NO, à 8 km, Donzac (1 050 Donzacais, 1 317 ha) est dans la plaine de la Garonne, face à la centrale nucléaire de Golfech; le village réunit cave coopérative avec vins des côtes du Brulhois, musée de la vigne et du vin, musée-conservatoire de la ruralité et des métiers d’autrefois; la population croît depuis 1954 (490 hab.) et s'est élevée de 240 hab. entre 1999 et 2009 (+30%).

Dunes (1 170 Dunois, 2 319 ha dont 263 de bois), 5 km au SO de Donzac sur la terrasse, la commune la plus occidentale du Tarn-et-Garonne, est une ancienne bastide anglaise de 1269, autour d’une belle place centrale à couverts et des halles; aires de repos de l'A 62 au sud-est. Sa population, qui avait dépassé 1 300 hab. dans les années 1840 mis n'était plus que de 710 hab. en 1975, est également croissante; elle a augmenté de 270 hab. (+30%) depuis 1999.

Saint-Loup (500 hab., 1 421 ha dont 221 de bois ) est à 4 km au NO d'Auvillar, au confluent de l'Arrats et de la Garonne, face à la centrale nucléaire de Golfech; menuiserie Futurol (50 sal.), coques de piscines U5PPP (25 sal.); au sud-est, échangeur et péage de l'A 62. La commune a gagné 130 hab. (+35%) de 1999 à 2009. Au SE du canton sur la terrasse dominant la petite vallée de l’Ayroux, à 7 km ESE d’Auvillar, Le Pin (120 Pinois, 471 ha) abrite le gros château Saint-Roch, construit en 1860 dans un surprenant mélange de styles, au sein d’un parc de 16 ha.