Bains-les-Bains

1 470 hab., 2 537 ha dont 1 063 de bois, chef-lieu de canton du département des Vosges dans l'arrondissement d'Épinal, 30 km au SO de la préfecture sur le plateau de grès de la Vôge. La bourgade fait partie de l'alignement thermal de Plombières à Vittel et les Romains l'avaient déjà nommée Balneum, mais la relance de la station à partir du 18e siècle a favorisé la redondance du nom, qui date de 1892. Les eaux viennent de 11 sources et un forage et sortent entre 25 et 51°C; les deux bains Romain et de la Promenade qui les proposent aux curistes sont tenus par la Chaîne thermale du Soleil. Bains est dotée d'un collège public et offre un parc de 10 ha; elle a 4 hôtels (70 chambres), un camping et près de 300 résidences secondaires, formant 29% des logements. Une ancienne manufacture (forges) se voit dans la vallée du Coney, qu'emprunte le canal de l'Est, 2 km à l'ouest du village. La ville avait 2 600 hab. vers 1880 et s'est lentement et régulièrement dépeuplée depuis; elle a perdu 130 hab. depuis 1999.

Le canton, limitrophe de la Haute-Saône, a 3 800 hab., 12 communes, 16 997 had ont 7 687 de bois; il s'étend dans la Vôge et il est traversé par la vallée du Coney, que suit le canal de l'Est. Fontenoy-le-Château (720 Fontecastriens dont 50 à part, 3 460 ha dont 2 001 de bois), 7 km au SO du chef-lieu, est un petit village touristique sur le canal de l'Est dans la vallée du Coney; port de plaisance, ruines d'un château seigneurial (tour des Lombards). Il fut jadis le siège d'un comté; il est le siège d'un groupement de sept communes formant la «station verte de vacances» de la Vôge; institut médico-éducatif. Vioménil (150 Viamanciliens, 2 359 ha dont 1 678 de bois), à l'extrême nord du canton au milieu des bois (forêt domaniale de Darney) est dans une petite clairière à la source de la Saône.