Barneville-Carteret

2 360 hab. (Barnevillais), 1 029 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans l’arrondissement de Cherbourg, 38 km au SSO de Cherbourg sur le littoral du Cotentin («côte des Isles»). Le bourg de Barneville, orné d’une église romane fortifiée, est au pied du coteau à 2 km de la mer, dont il est séparé par une petite plaine et l’étang résiduel du havre du Carteret. Sur le rivage vers le sud-ouest s’est étendue l’urbanisation pavillonnaire de Barneville-Plage, entre mer et étang, tandis que Carteret, station balnéaire déjà ancienne réunie à Barneville en 1964 et qui avait alors 750 hab., occupe un promontoire au nord-ouest, terminé par la corniche et le cap du Carteret (panorama, phare, ancienne église).

Le site est face aux îlots des Écréhou, qui dépendent de Jersey et dont seule une petite île émerge à marée haute; il en est séparé par le passage de la Découverte. Un projet de parc éolien dit des Grunes, de 84 MW, vise les hauts fonds entre Barneville et Jersey. La ville a un petit port de pêche, un nouveau port de plaisance à flot de 360 places depuis 1995; les liaisons avec les îles Anglo-Normandes animent la vie locale. La commune a 1 300 résidences secondaires et quelques anciens manoirs; supermarché Carrefour (60 sal.), maçonnerie Le Calvez (35 sal.), travaux publics Meslin (30 sal.); l'Hôtel de la Marine emploie 40 personnes, Le Cap 20. La population a un peu augmenté entre 1975 (2 000 hab.) et 1999, mais a perdu 100 hab. entre 1999 et 2008. La ville est le siège de la communauté de communes de la Côte des Isles, qui réunit 16 communes (8 300 hab.).

Le canton a 7 600 hab. (7 300 en 1999), 14 communes, 12 002 ha dont 144 de bois seulement; il s’étend de part et d’autre du cap de Carteret; au nord les plages ne sont pas urbanisées tandis que de l’autre côté Portbail est la seconde station balnéaire du canton. Le marnage des marées atteint jusqu’à 12,3 m, la largeur de l’estran fournit des sites favorables aux chars à voile; dans la plaine en arrière de la basse dune littorale, on cultive des légumes. Un train touristique de la «côte des Isles» utilise la voie ferrée qui menait de La Haye-du-Puits à Carteret.

Un golf de même nom a été installé sur la côte à Saint-Jean-de-la-Rivière (360 Saint-Jeannais, 357 ha), 3 km au sud de Barneville, commune qui a aussi un atelier de lamellés-collés (Eustache, 20 sal.) et dont la population s'est accrue de 70 hab. entre 1999 et 2008. Saint-Georges-de-la-Rivière (260 hab., 379 ha) lui fait suite au sud et a gagné 40 hab. en même temps. Les deux villages sont au pied du talus et atteignent le rivage à l'ouest; l'urbanisation de Barneville-Plage a un peu débordé sur Saint-Jean, non sur Saint-Georges. Saint-Jean a 730 résidences secondaires, qui font 82% du total de ses logements; trois campings (550 places); Saint-Georges a 250 résidences secondaires (70% du parc) et un camping de 100 places.

Vers l'intérieur, le plateau bocager aux multiples haies n'a que de petites communes divisées en hameaux. Fierville-les-Mines (310 Foervillais, 744 ha), 7 km à l’est de Barneville, qui a gagné 60 hab. dans le même temps, a remis en service un moulin à vent du 18e s., avec musée. À Sortosville-en-Beaumont (320 Sortosvillais, 1 024 ha), commune d'habitat très dispersé au nord-est du canton, à 7 km NE du chef-lieu, a été installé en 2004 un parc de 5 éoliennes (7,5 MW) au lieu-dit le Moulin à Vent.

Les Moitiers-d'Allonne (690 Moutrons, 1 721 ha), 3 km au nord de Barneville, accueille une menuiserie Poulain (20 sal.) et a gagné 70 hab. de 1999 à 2008; à l'est du village se voit au Grand-Breuil une allée couverte dite l'Autel des Druides. La commune se nommait à l'origine Saint-Pierre-les-Moutiers, puis Saint-Pierre-d'Allonne; elle a pris son nom en 1818 en absorbant le territoire de Notre-Dame-d'Allonne. Le finage contient ainsi à l'ouest l'ancien village d'Hattainville, et ainsi une large partie du littoral désert au nord de Carteret, accidenté de mielles (dunes anciennes). Ce littotal forme une zone naturelle protégée qui s'étend au nord dans la commune de Baubigny (160 Balbignaciens, 641 ha), dont le village est à 7 km NNO de Barneville.