Beuvry

9 000 hab. (Beuvrygeois) dont 200 à part, 1 685 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Nœux-les-Mines, 6 km au nord du chef-lieu et juste à l'est de Béthune. Son territoire est traversé en son centre par le canal d'Aire à La Bassée, et traversé au sud par la N 41 de Béthune à Lille. Le château de Gorre, au nord du canal, est une ancienne prévôté; Beuvry a aussi une église classée du 17e s., le château de Bellenville au sud-est avec une Maison de la Poésie, le manoir de l'Estracelles (ou Estrasselle, 17e s.), un beau moulin à vent restauré en 1992 (Buret), des cimetières militaires et deux ports de plaisance. Le lieu-dit le Ballon y évoque l'atterrissage le 19 septembre 1784 du premier ballon dirigeable, gonflé à l'hydrogène, conçu et piloté par les frères Robert, partis de Paris et qui accomplirent 200 km en 6h40.

La ville a un collège public et un lycée public. Elle accueille au sud-ouest le centre hospitalier de Béthune-Beuvry (570 lits dont 410 médicaux), ainsi qu'une clinique (140 sal.) et un institut médico-éducatif (85 places), un centre d'aide par le travail, des maisons de retraitedont la Serf (60 sal.). Elle a une boulangerie des Moulins de Saint-Aubert (55 sal.), un atelier de mécanique (Rectification du Pas-de-Calais, 40 sal.), un supermarché Carrefour (20 sal.). La commune a participé à l’activité minière, notamment en recevant la centrale thermique de la Compagnie de Nœux et un Rivage (port charbonnier), devenu depuis un espace vert. Une fusion avec Béthune en 1993 a été dissoute en 1997. Beuvry avait déjà plus de 2 500 hab. au début du 19e s., 5 000 cent ans après, et a continué sa croissance jusqu’en 1999 ; mais elle a perdu 400 hab. de 1999 à 2010.