Biganos

9 000 hab. (Boïens), 7 728 ha dont 2 500 de bois, commune de la Gironde à 40 km SO de Bordeaux dans le canton d’Audenge, au fond du bassin d’Arcachon. Elle est bordée par l’Eyre et son estuaire à l’ouest, et traversée par la voie ferrée de Bordeaux à Bayonne et à Arcachon. Son territoire s'étend vers le nord-est dans la forêt et inclut à l'est le hameau de l'Argentière sur la route de Bordeaux, au nord ceux de Tagon et Vigneau sur la route d'Audenge. La limite sud du finage suit le cours du ruisseau de Lacanau, afflunt de droite de l'Eyre.

Juste au sud de l'ancien village de Biganos s'est développée l'urbanisation de Facture, autour de la gare et de l’industrie. La grosse papeterie de la Cellulose du Pin (450 sal., groupe irlandais Smurfit) y traite 1,7 Mt de bois par an, apportées surtout par les voies ferrées landaises, et en tire du papier kraft pour emballages; à proximité, métallerie Nordon (100 sal., groupe Fives), mécanique Endel (Siempa, 35 sal.) et Civelier (20 sal.); équipements de contrôle E2M (20 sal.); emballages en bois Lafon (25 sal.). La commune inclut une partie du delta de l’Eyre dans le bassin d’Arcachon; élevage d’esturgeons. L'autoroute A 660 passe un peu au sud du territoire, mais offre un échangeur proche de Facture.

La commune est correctement équipée en services et commerces, dont un hypermarché Auchan (290 sal.) assorti de magasins comme Brico Dépôt (85 sal.), Les Meubles Réunis (35 sal.), Conforama (30 sal.); publicité Distripub (60 sal.), enlèvement d'ordures Onyx (50 sal.); un collège public, collège et lycée professionnel privés, maison de retraite Orpea (40 sal.). Sa population était de 2 000 hab. en 1900, 3 100 en 1936, 3 800 en 1962; la croissance s’est accélérée depuis et le nombre d’habitants se serait accru de 2 000 (+29%) entre 1999 et 2008. L’unité urbaine est donnée pour 14 500 hab. (10 900 en 1999).