Boischaut (le)

contrée du Berry au paysage bocager et correspondant largement aux affleurements de marnes du lias entre les calcaires de la Champagne berrichonne et les roches anciennes du Massif Central. Le mot évoque le caractère boisé ou bocager; c'est dans une large mesure la «Vallée Noire» évoquée par George Sand, dont on met en valeur un peu partout les souvenirs, et qui se prolonge vers l'est par le Val de Germigny et l'Aubois: un paysage à dominante d'herbages, de haies et de bois. La communauté de communes des Portes du Boischaut est un groupement intercommunal du sud du département du Cher, qui groupe 7 communes et 1 800 hab. et siège à Vallenay.

On a également nommé Boischaut une contrée différente et nettement séparée, qui correspond à la partie septentrionale du département de l'Indre, sur argile à silex et sables couronnant le plateau crayeux, et que les géographes ont coutume de nommer plus justement Gâtines, voire Gâtinais, du moins Gâtinais de l'Indre, autour de Buzançais et Valençay. Le terme est parfois repris sous la forme Boischaut-Nord, mais risque évidemment de prêter à confusion. Il est même parfois étendu au sud-est de l'Indre-et-Loire, où il prétend englober les gâtines de Montrésor et de Loches, ainsi que la pointe méridionale autour du Grand-Pressigny et de Preuilly-sur-Claise, par opposition aux campagnes découvertes de Champeigne et de Sainte-Maure.

Le pays Boischaut Nord est l'un des cinq pays officiels du département de l'Indre; il rassemble 5 communautés, 53 communes, 30 900 hab. sur 1 369 km2 et siège à Valençay. Boischaut du Sud et Boischaut du Nord sont des régions agricoles de la région Centre.