Bonhomme (Le)

860 hab., 2 198 ha dont 1 251 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Lapoutroie, 5 km à l'ONO du chef-lieu sur la route de Saint-Dié (N 415) par le col du Bonhomme (949 m). Le nom serait une évocation et un hommage à saint Dié (Déodat) et fut d'abord Diedolshausen (les maisons de Déodat). La commune, limitrophe du département des Vosges et située dans le Parc régional, occupe la crête vosgienne sur 8 km, du col des Bagenelles (903 m) au nord jusqu'au-delà des cols du Louschbach (977 m) et du Calvaire (1 144 m) au SO. Elle est dominée au nord par les reliefs montant vers le Grand Brézouard (1 229 m, beaux panoramas), au sud par l'ensemble Tête des Faux (1 208 m), Tête des Immerlins (1 215 m), jusqu'au-dessus du lac Blanc. Les sports d'hiver se pratiquent aux Bagenelles (2 pistes de ski alpin avec 2 remontées, 14 pistes de ski de fond) et au Calvaire. La commune a de nombreuses marcairies, un hôpital intercommunal, les ruines du château de Gutenbourg. Elle a eu 1 200 hab. au 19e s., 610 seulement en 1990; elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2007.