Boupère (Le)

2 950 hab. (Boupériens), 4 348 ha dont 222 de bois, commune de la Vendée dans le canton de Pouzauges, 8 km à l'ouest du chef-lieu; son nom fut jadis Alba Petra (la Pierre Blanche). Une église fortifiée de 1408, d'allure assez austère, y était devenue temple; elle a été restaurée et agrandie au 19e s.; le château de la Pélissonnière a été remanié du 15e au 19e s.

La commune est plus connue par la mine d'antimoine de la Ramée, maintenant fermée, et comme fief de l'industrie du meuble grâce à la firme Gautier, qui emploie 500 personnes (un millier en 2005); services à l’élevage SPLV (25 sal.), plastiques pour bâtiment Fillon (Opac, 20 sal.), métallerie Deslandes-Moreau (20 sal.), maçonnerie Uveteau-Guilloteau (20 sal.). La population communale a très peu changé depuis deux siècles et n’a gagné que 110 habitants entre 1999 et 2009.