Brezolles

1 700 hab., 1 423 ha, chef-lieu de canton d'Eure-et-Loir dans l'arrondissement de Dreux, 24 km à l'ouest de la ville, encore en Beauce mais près du Perche. Le village est au bord de la Meuvette, qui descend vers l'Avre, et a une église classée du 15e s.; un collège public, maison de retraite, quelques commerces et ateliers, dont la Tôlerie industrielle de Brezolles (TIB, 70 sal.) et les constructions métalliques CMC (20 sal.). La commune avait une population régulièrement croissante depuis le début du 20e siècle, où elle n'avait encore que 820 hab.; mais elle est restée presque stable depuis 1990. Elle est le siège de la communauté de communes du Plateau de Brezolles, qui réunit 12 communes et 4 300 hab.

Le canton a 13 800 hab., 18 communes et 25 484 ha dont 3 692 de bois; sa limite suit à peu près au nord la vallée de l'Avre, où il est limitrophe du département de l'Eure. Le peuplement principal se trouve le long de cette vallée, à Saint-Lubin-des-Joncherets et Saint-Rémy-sur-Avre. Dampierre-sur-Avre (710 hab., 1 827 ha dont 351 de bois), 12 km au NE de Brezolles au confluent de l'Avre et de la Meuvette, est la seule commune à déborder sur la rive gauche de l'Avre, en englobant le hameau de Godeneval; église du 12e et du 16e s., aéraulique MCV (20 sal.); la commune, qui eut plus de 800 hab. avant 1850, est en croissance sensible depuis les 250 hab. de 1975; a gagné 80 hab. de 1999 à 2007.

Juste au sud de Brezolles, l'ancien grand camp américain de Crucey est à cheval sur la commune de Crucey-Villages (520 Crucéens, 4 397 ha) et celle de Maillebois, qui est dans le canton voisin de Châteauneuf-en-Thymerais. À Crucey se trouve le parc animalier de Véranvilliers; la commune a gagné 50 hab. de 1999 à 2007. Laons (740 hab., 1 578 ha) est à 8 km à l'est de Brezolles en direction de Dreux; menuiserie métallique Ponelle (40 sal.); la commune a eu plus de 1 000 hab. vers 1820 mais s'est ensuite dépeuplée jusqu'à 430 hab. en 1968, avant de reprendre un peu, et a encore gagné 65 hab. de 1999 à 2007. Rueil-la-Gadelière (470 Rueillois, 1 844 ha dont 383 de bois), à l'angle nord-ouest du canton près de l'Avre, est à l'origine du grand aqueduc de l'Avre qui passe par Dreux et va jusqu'en banlieue parisienne; le château de la Gadelière est des 12e, 16e et 17e s. Toutes les autres communes sont très faiblement peuplées et perdent encore quelques habitants.