Brissac-Quincé

3 050 hab. (Brissacois) dont 160 à part, 976 ha dont 193 de bois, commune du Maine-et-Loire dans le canton de Thouarcé, 12 km NNE du chef-lieu et 16 km au SE d'Angers, vers laquelle elle est tournée. C'est une ancienne seigneurie, même devenue duché, au bord de l'Aubance. Ce passé lui valut de se nommer Mont-Fidèle en 1793, peut-être aussi de n'être pas choisie comme chef-lieu de canton. Elle conserve l'énorme château des 16e et surtout 17e s. à grosses tours, complétées par un pavillon Henri IV. Brissac et Quincé ont fusionné en 1964, Quincé apportant 680 hab.; leur population a augmenté depuis la fusion (1 700 hab. en 1968). elle s'est accrue de 610 hab. entre 1999 et 2009 (+25%).

La commune a un collège public et un privé, une maison familiale rurale, une cave coopérative, 385 ha de vignes… et un ancien centre d’embouteillage d’eau de table désaffecté du groupe Castel; une unité de production des biscottes Pasquier s'est installée en 2008 mais n'a encore que 20 sal.; menuiserie Misandeau (20 sal.), supermarché E. Leclerc (80 sal.). L'AOC anjou-villages-brissac, en cabernet franc et cabernet sauvignon, fournit 14 000 hl de vins rouges de qualité, mais intéresse une dizaine de communes pour seulement 85 ha, dans la même aire que les coteaux de l'Aubance.