Caps et marais d'Opale (parc naturel régional des)

parc correspondant approximativement au Boulonnais et étendu à l'est de l'agglomération de Boulogne-sur-Mer, qui n'en fait pas partie, et jusqu'à l'Audomarois, Saint-Omer incluse. Il réunit 152 communes (186 000 hab.) plus six «associées» et couvre 130 000 ha. Il a créé deux Maisons du Parc, à Arques pour l'Audomarois, au Wast pour le Boulonnais. Il a été en effet créé en 2000 en fusionnant les parcs du Boulonnais et de l'Audomarois. Il comprend douze «espaces à unité paysagère forte»: sur la côte ou tout près, le site des Caps et son arrière-pays (il s'agit des caps Gris-Nez et Blanc-Nez), la vallée du Wimereux, les monts de Boulogne près de Boulogne-sur-Mer, le grand massif dunaire d'Écault à Dannes; plus étendu en arrière, le Bocage de la boutonnière du Boulonnais; sur les plateaux des revers du Boulonnais, la boutonnière du pays de Licques et de la vallée de la Hem au nord, la haute vallée de la Course au sud, la vallée du Bléquin et le val d'Acquin à l'est; à l'extrémité orientale, au bord des collines de l'Artois et dans la plaine de Flandre, la vallée de l'Aa, les Landes du plateau d'Helfaut et, plus étendu et original, le Marais Audomarois.