Celles-sur-Belle

3 800 hab. (Cellois), 3 724 ha dont 202 de bois, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l’arrondissement de Niort, 22 km ESE de la préfecture, sur la rive droite de la Belle. Le bourg est connu pour son gros ensemble abbatial, fondé au 11e s. et longtemps objet de pèlerinage, refait au 17e s. dans le style toscan du 15e (église et grands bâtiments); il figure parmi les «stations vertes de vacances» et les «petites cités de caractère». Il est doté d’un collège public et de la base de loisirs du lac Lambon. La commune a eu environ 1 500 hab. durant tout le 19e siècle et jusqu’en 1968; elle s’est alors agrandie en 1972 en fusionnant avec Montigné (220 hab.) et Verrines-sous-Celles (910 hab.), toutes deux sur la Belle au sud de Celles; elle a ainsi dépassé 2 500 hab. et croît depuis; elle a augmenté de 250 hab. entre 1999 et 2008.

La principale entreprise est l’abattoir et viandes Socopa (260 sal.); la ville a d’assez nombreux ateliers, dont la fabrique de pantoufles et chaussures Mary Isa (Minibel, 55 sal.), la menuiserie Pougnand (45 sal.), la carrosserie CIM (Carrosserie industrielle Melloise, 40 sal.), bétons de la Ligérienne (40 sal.),; réseaux électriques Bonmort (45 sal.), transports Roy (20 sal.); un Intermarché (40 sal.). Elle a reçu en 2011 le parc éolien du Teillat (en partie avec Saint-Romans-lès-Melle), 4 machines Enercon (8 MW) pour 3D Énergies.

Le canton a 11 000 hab. (9 700 en 1999), 10 communes, 16 533 ha dont 551 de bois. Ses communes forment la communauté de communes du canton de Celles-sur-Belle, qui siège au chef-lieu. Il est drainé vers le sud par la Belle, affluent de la Boutonne, et vers l’ouest par le Lambon, qui rejoint la Sèvre à Niort. Vitré (570 hab. dont 55 à part, 987 ha), 3 km au nord de Celles, accueille une maison familiale rurale. Beaussais (410 Beausséens, 1 575 ha), 7 km au NE de Celles, a un temple avec musée du protestantisme, et un parcours aux lieux secrets du culte des temps du Désert, en liaison avec La Couarde dans le canton voisin; elle a gagné 50 hab. après 1999. Mougon a atteint 2 000 hab.