Chambley-Bussières

560 hab. (Chambleysiens), 1 925 ha dont 288 de bois, chef-lieu de canton de la Meurthe-et-Moselle dans l’arrondissement de Briey, 25 km au sud de Briey. Le nom était seulement Chambley avant 1961. Le village, dont la population n’avait guère changé en deux siècles, mais qui a gagné 130 hab. de 1999 à 2008, est le siège de la communauté de communes du Mad à l’Yvron (11 communes, 3 200 hab.).

Le canton a 3 800 hab. (3 300 en 1999), 12 communes, 11 565 ha dont 2 427 de bois; situé dans la partie la plus étroite du département (7 km), il est limitrophe de ceux de la Moselle et de la Meuse, et tout entier dans le parc régional de Lorraine. Mars-la-Tour (970 Malatouriens, 1 264 ha), 7 km au nord du chef-lieu, tient un carrefour local et sa limite va presque d’un bord à l’autre du département. Située à 11 km de Gravelotte, elle fut l’un des lieux de la défaite française d’août 1870; elle en conserve un musée de la guerre de 1870, et un terrain militaire avec dépôt de munitions; elle a gagné 110 hab. après 1999.

Saint-Julien-lès-Gorze (160 hab., 1 038 ha dont 233 de bois) et Hagéville (120 hab., 894 ha), 4 km au sud et au sud-ouest du chef-lieu, supportent l’emprise du terrain d’aviation de l’Otan dit de Chambley (code LFJY), longtemps resté du domaine militaire, puis cédé à la région Lorraine en 2008, doté de deux pistes de 2 400 m et qui occupe 480 ha; il s’y tient des rencontres de montgolfières (Mondial Air Ballons) et d’avions de tourisme (Legend’Air), mais il a connu aussi des rassemblements de nomades et un Teknival. La Région envisage d’en faire un pôle de loisirs aéronautiques, peut-être avec un pôle historique des bases européennes de l’Otan, et a inauguré en 2010 «Chambley Planet'Air»…

Une zone industrielle y accueille les nouvelles installations de menuiserie pvc Azur Production (Croisées et Profils, 290 emplois) du groupe Lapeyre et les constructions aéronautiques Sky Aircraft (55 sal.), mais dans la commune voisine d'Onville (540 Onvillois, 927 ha dont 615 de bois), qui s'orne d'un clocher-tour pris à une ancienne enceinte, et dispose d'une gare. Au SE de Saint-Julien et au-dessus de la profonde vallée du Rupt de Mad, le mont Tonnerre monte à 318 m. La vallée, empruntée par la route et la voie ferrée, se divise en trois petites communes: Onville; Waville (460 Wavillois, 1 143 ha dont 530 de bois) qui a une jolie église du 13e s.; Villecey-sur-Mad (320 hab., 741 ha dont 324 de bois) qui leur fait face rive droite. Waville a gagné 70 hab. de 199 à 2008, comme Villecey. La partie aval de la vallée est une enclave du canton de Thiaucourt-Regniéville.