Champagny-en-Vanoise

590 hab. (Champagnolais), 8 496 ha dont 3 000 de bois, commune du département de la Savoie dans le canton de Bozel, 5 km en amont du chef-lieu à 1 240 m. La commune, nommée Champagny tout court jusqu'en 1970, occupe tout le nord-est du canton, en englobant le haut bassin du Doron. La vallée se termine par le grand cirque de la Glière, agrémenté d'un petit lac et d'un refuge de même nom et situé dans le parc national de la Vanoise. Il est dominé à l'est par la Grande Motte (3 656 m) et son glacier, protégés par une réserve naturelle. Au sud, la commune englobe la crête de la Grande Casse (3 852 m) et ses glaciers: Préniou et Pramort à l'est près de la Grande Motte, des Volnets à l'ouest sous le Grand Bec (3 298 m). Au sud de cette crête, le territoire déborde sur une partie du haut bassin du torrent de Pralognan, incluant le lac Long et le glacier des Grands Couloirs; refuge du col de la Vanoise (Félix-Faure) et GR 55. Côté nord, la limite communale s'appuie sur la crête que jalonnent la roche de Mio (2 739 m) et le sommet de Bellecôte (3 417 m), qui domine le glacier du col du Nant et l'altisurface du glacier de la Chiaupe, où se visite une grotte de glace.

Une réserve naturelle de 999 ha a été aménagée dans la commune et celle de Tignes à la Grande-Motte. Plusieurs refuges équipent la partie centrale de la commune, dénommée Champagny-le-Haut: refuges du Bois et de Laisonnay au bord du Doron, refuge du Plan des Gouilles sur l'ubac en direction du Grand Bec. Au-dessus du village en adret fonctionne en hiver une station de neige de 16 pistes et 8 remontées, reliée à la grande station de la Plagne qui est juste au nord; la commune entretient aussi 25 km de pistes de ski nordique et fait partie de l'ensemble Paradiski. Elle a 720 résidences secondaires (250 résidences principales). Sa population a culminé à 1 000 hab. en 1846 et s'est abaissée jusqu'à 380 hab. en 1975.