Champcueil

2 800 hab. (Champcueillois), 1 635 ha dont 667 de bois, commune de l'Essonne dans le canton de Mennecy, 7 km au sud du chef-lieu. Le bourg, qui a une vaste église classée du 12e s., est situé dans la plaine que domine au sud le talus bordier du plateau du Hurepoix, et le finage se partage entre plaine et plateau. La commune est la seule du canton à faire partie du Parc régional du Gâtinais Français.

Le plateau porte les petits hameaux de Malvoisine et Nuisement, et vers l'est la forêt départementale des Grands Avaux, qui domine la vallée de Chenevière et le hameau de Beauvais par un beau site de rochers appréciés pour l'escalade (rocher du Duc). Dans la plaine, le hameau des Moncelets, au nord-ouest, jouxte l'hôpital Clemenceau, un ancien sanatorium doté de 50 lits médicaux, 390 lits en tout. Le hameau de Loutteville, au sud-est, est voisin de la forêt des Grands Avaux et du château du Buisson. L'aqueduc de la Vanne traverse la commune, qui contient à l'angle nord-est une bonne part du bois des Montils.

Champcueil a aussi un collège public, un institut médico-éducatif et une maison d'accueil spécialisée; une maison de retraite médicalisée des Jardins de Serena (Medica, 45 sal.). La commune n'avait guère que 500 hab. entre 1851 et 1931; elle est passée à 1 000 en 1936, retombée à 500 en 1962, puis a repris une croissance plus continue mais lente: 2 200 hab. en 1975, 2 600 en 1990.