Champdeniers-Saint-Denis

1 660 hab. (Campidénariens), 2 181 ha, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l’arrondissement de Niort, 22 km au NNE de Niort au-dessus de la vallée de l’Égray; église d’origine romane complétée en flamboyant au 15e s., avec crypte, château de Nachèze (15e s.) au nord-est; un collège public, laiterie de l’Union laitière des Deux-Sèvres (60 sal.), transport par autocars des Rapides Gâtinais (45 sal.), transports Boizumeau (35 sal.). La commune se nommait Champdeniers jusqu’en 1972; elle s’est alors agrandie en fusionnant avec Saint-Denis (240 hab.) et Champeaux (190 hab.), toutes deux à l’est du bourg au bord de l’Égray. Elle s’est très légèrement dépeuplée ensuite, mais a repris 150 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 6 000 hab. (5 100 en 1999), 9 communes, 13 113 ha dont 1 006 de bois et se tient au nord de Niort dans l’Entre-Plaine-et-Gâtine; la communauté de communes du val d’Égray lui correspond exactement et siège au chef-lieu. À Pamplie (270 Pampliens, 1 229 ha), 7 km au NO de Champdeniers juste au pied du grand talus de Pouzauges, une laiterie-beurrerie coopérative (50 sal., collecte de 60 000 litres par jour) fondée en 1905 et refaite en 1996, déclare viser à la qualité de ses beurres et fromages, et organise un ramassage sélectif du lait. Xaintray (240 hab., 1 115 ha), 6 km à l'ouest du chef-lieu, traversée par l'Autise, conserve un ancien château des 12e et 17e s. à Puychenin, et une église classée du 12e s.

Sainte-Ouenne (750 Sainte-Ouennais, 1 158 ha), 6 km SSO du chef-lieu, a une jolie église romane classée; travaux publics Bonneau (40 sal.); au sud de la commune au-delà de l’autoroute, se voit le château du Gazeau (15e s.); la population a augmenté de 170 hab. entre 1999 et 2008 (+29%). Germond-Rouvre (1 120 hab., 1 788 ha), 4 km au sud du chef-lieu, résulte d'une fusion de 1972; Rouvre est au sud du finage, près de l'échangeur A 83-N 43 (D 743); église inscrite des 12e et 15e s. La commune s'est accrue de 210 hab. depuis 1999.

Saint-Christophe-sur-Roc (570 Christophoriens, 1 096 ha), qui a gagné 110 hab. dans le même temps, et La Chapelle-Bâton (360 Chapellois, 1 693 ha dont 350 de bois), au sud-est du canton, sont des villages de Gâtine, avec quelques mares et bosquets dans un paysage de basses collines; bois d’Arpentérault et château de Maillé (16e-17e s.) à La Chapelle-Bâton.