Chapelle-sur-Erdre (La)

17 900 hab. (Chapelains) dont 520 à part, 3 342 ha dont 246 de bois, chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l'arrondissement de Nantes, 10 km au nord de Nantes. La commune est limitée à l'est par le cours de l'Erdre, assez large et agrémenté d'un port de plaisance; mais le centre-ville, à la sortie nord de Nantes, est à plus d'un kilomètre de la rive, entre l'Erdre et son affluent la Gesvres. La commune a deux collèges publics, et l'institut d'éducation motrice La Buissonnière de l'Association des paralysés de France. De nombreux châteaux, s'y dispersent, dont celui de la Gascherie qui a des parties de 1480, mais la plupart ont été refaits ou construits au 19e s. pour la bourgeoisie nantaise.

La commune accueille les installations du Football-Club de Nantes (150 sal.) au bord de l’Erdre, et de nombreuses entreprises de toutes sortes, mais relevant surtout des services et négoces. Les principales sont en informatique la société Sigma (logiciels, 550 sal.), suivies par les services informatiques Vignon (150 sal.), Mismo (80 sal.), SPIE (70 sal.), E Doceo (70 sal.), Cheops (45 sal.), Eurogiciel (30 sal.) et les maintenances informatiques AT Mis (55 sal.), Gunnebo (40 sal.) et Somaintel (35 sal.); hôtellerie West Events du Centre de Congrès (50 sal.); garde d'enfants Familyland (30 sal.); gardiennage ADT (35 sal.); nettoyages TFN (970 sal.), Océane (50 sal.) et Ouest Entretien (40 sal.); transports Hardy (100 sal.) et Passard (30 sal.).

Dans les fabrications se signalent une imprimerie (Goubault, 40 sal.), la menuiserie Nouzillier (40 sal.), un atelier des Salaisons de l’Erdre (30 sal.). La commune accueille aussi les installations électriques Ineo (160 sal.) et Fastnet (40 sal.), les installations thermiques Anvolia (70 sal.) et Adeclim (35 sal.), d'eau et gaz Lefort (40 sal.); fourniture de chaleur Dalkia (130 sal.), réseaux de canalisations DLE (90 sal.) et Coca (50 sal.), maçonnerie GCC (60 sal.), peinture Gernogep (50 sal.), plâtreries Pinard (70 sal.) et Sedap (35 sal.); espaces verts Poirier (45 sal.); EDF (130 sal.) et ERDF (160 sal.).

La distribution est surtout représentée par un hypermarché Géant Casino (160 sal.), un Intermarché (35 sal.), Darty (80 sal.), les services après-vente du groupe E. Leclerc (45 sal.); négoce de matériel électrique Siemens (140 sal.), photocopieurs Ricoh (60 sal.), de matériaux Urbink (55 sal.), de produits de laboratoire pour l'agro-alimentaire Humeau (45 sal.).

La commune avait 2 600 hab. dans la seconde moitié du 19e siècle, un peu moins dans les années 1930 (2 100 hab.) et s’est mise à croître surtout après 1970, atteignant rapidement 12 200 hab. en 1982 et ralentissant ensuite son rythme. Elle s'est accrue de 1 100 hab. entre 1999 et 2009. La majorité municipal est passée à gauche en 1989. Le maire est Fabrice Roussel (socialiste), également conseiller régional.

Le canton a 35 900 hab. (31 800 en 1999), 4 communes, 13 767 ha; les trois autres communes, Sucé-sur-Erdre, Treillières et Grandchamps-des-Fontaines, ont plus de 2 000 hab.