Châtillon-sur-Marne

870 hab. (Châtillonnais) dont 140 à part, 1 169 ha, chef-lieu de canton du département de la Marne dans l’arrondissement de Reims, 18 km ONO d’Épernay. La commune avait absorbé celle de Cuisles en 1972, au nord dans le vallon de Belval, mais s'en est séparée en 2006; la population de Châtillon même a perdu une trentaine d'habitants, en outre, après 1999. Le centre du village est perché sur le versant de rive droite de la Marne. Châtillon, qui a subi de lourds dommages en 1914-1918, a été une place forte et une châtellenie dès avant le 11e s.; c’est le lieu de naissance du pape Urbain II, connu pour avoir prêché la première croisade et dont la lourde statue de granite a été élevée en 1887 à l’emplacement de l’ancien château.

Dans la plaine de la Marne au pied du village, ont pris place le hameau du Clos de la Noue (centre équestre) et le prieuré de Binson, qui date du 11e s. mais a été plusieurs fois reconstruit; il est flanqué d’un cimetière militaire, d’un collège privé et d’installations de sports. La commune (avec Cuisles) compte 263 ha de vignes d’AOC, dont 78% en pinot meunier. Elle est le siège de la communauté de communes du Châtillonnais, qui groupe 15 communes (3 500 hab.).

Le canton a 4 200 hab. (3 900 en 1999), 18 communes et 13 095 ha; limitrophe du département de l’Aisne, sans aucune entreprise de 20 salariés ou plus, il associe des communes du nord de la vallée de la Marne, la plupart incluses dans le Parc de la Montagne de Reims,. Il comporte dans celle-ci une annexe orientale, séparée du reste par le finage de Chaumuzy, et où se tient Pourcy (190 Pourciens, 835 ha dont 529 de bois), dans la vallée de l’Ardre, qui cultive 20 ha de vignes AOC; le village a reçu la Maison du Parc, siège du Parc régional, où se tiennent de nombreuses rencontres et expositions, et qui s’accompagne d’une ferme pédagogique. Cuisles (140 hab., 277 ha) est juste au nord de Châtillon, dans un vallon tributaire du ruisseau de Belval et qui naît à Jonquery (90 hab., 434 ha), 4 km NNE du chef-lieu; Jonquery a 43 ha de vignes, une curieuse et modeste petite église classée.

Les communes du bord de Marne sont principalement viticoles, comme Vandières (340 hab., 1 320 ha dont 206 de bois), 2 km à l’ouest de Châtillon, qui compte 231 ha de vignes AOC, ccopérative et château. Binson-et-Orquigny (170 Orquignats, 339 ha), 3 km à l’est de Châtillon, a 152 ha de vignes AOC, surtout en pinot meunier, et une coopérative; l’ancienne abbaye de Binson est sur le territoire de Châtillon, à la suite de rectifications de limites communales; la commune avait été formée dans les années 1790 par la réunion d'Orquigny, Binson et Montigny. Villers-sous-Châtillon (200 Villeriats, 484 ha dont 360 de bois) partage le même vallon mais n’affiche que 20 ha de vignes. La commune voisine Reuil (310 Reuillats, 536 ha), en bord de Marne, a 184 ha de vignes (cave coopérative) et une église romane; le château de Villers est perché au-dessus du village.

Au fond du grand vallon de Belval dans la Montagne de Reims, Cuchery (400 Cucheriats, 703 ha), 7 km au NE de Châtillon, exploite 140 ha de vignes AOC et a une église classée (12e-15e s.); sa population s'esr accrue de 50 hab. entre 1999 et 2008. Aux limites du département de l’Aisne, à l’ouest du canton et hors du Parc, Passy-Grigny (390 Passiats-Grignats, 1 199 ha dont 216 de bois), 6 km au NO de Châtillon, a 190 ha de vignes et deux coopératives; restes d’un château et église romane. Olizy (140 Oliziens, 457 ha), 7 km au nord du chef-lieu dans les collines du Tardenois, a 51 ha AOC et une spécialité d’escargots de Champagne, avec traiteur et petit musée.