Corbie

6 500 hab. (Corbéens), 1 625 ha, chef-lieu de canton de la Somme dans l'arrondissement d'Amiens, 16 km à l'est d'Amiens; la ville occupe l'interfluve étroit entre Somme et Ancre, juste à l'est du confluent. Une abbaye bénédictine y fut établie dès 657; ses moines auraient inventé la forme d'écriture dite caroline à la fin du 8e siècle. Le bourg conserve des restes de l'ancienne collégiale et de remparts; musée du Vieux Corbie, un collège public et un privé, un centre hospitalier (45 lits), une clinique (30 sal.), une halte nautique.

Corbie était devenu un gros centre de bonneterie entre 1830 et 1960; BVR continue à y fabriquer des étoffes, mais avec un effectif réduit (70 sal.); Chantelle (190 sal.) y prépare de la lingerie féminine, mais le tissage BVR a disparu en 2011; la maison Gonthiez a deux fabriques de bijouterie légère et bijouterie fantaisie, Gonthiez (50 sal.) et SCDB (45 sal.); supermarché Simply (50 sal.), installations électriques Sopelec (25 sal., groupe GTIE), entreposage Mory (20 sal.), travaux publics Irem (25 sal.). La population communale s’est tenue vers 4 500 hab. entre 1880 et 1960, puis a entamé une croissance modérée. Corbie est le siège de la communauté de communes du Val de Somme (32 communes, 24 300 hab.)

Le canton a 21 400 hab. (20 700 en 1999), 23 communes, 17 841 ha. Il s’étend de part et d’autre de la vallée de la Somme, allant assez loin vers le nord et incluant au sud Villers-Bretonneux. Il a repris un bon taux de progression démographique, soutenu par la périurbanisation amiénoise. L’agglomération de Corbie est complétée par Fouilloy (1 830 Fouilloysiens, 573 ha), sur la rive gauche de la Somme juste au sud de Corbie, qui a un supermarché Casino (45 sal.), et dont l’imprimerie IPS du groupe Spir est spécialiste de la presse gratuite (65 sal.); transports Morcourt (Somotra, 20 sal.); la commune a gagné 80 hab. de 1999 à 2008. Et, en aval, par Aubigny (520 Albignaciens, 975 ha), au confluent, où Friskies (groupe Nestlé) fabrique des aliments pour animaux de compagnie (320 sal., 80 000 t/an), et a aussi une entreprise d’ingénierie (Centre de recherche et développement du groupe Nestlé, 95 sal.).

Un peu plus à l’ouest à 5 km de Corbie, à Vecquemont (560 Vecquemontois, 187 ha), sur la rive droite de la Somme, au confluent de la Somme et de l’Hallue, qui vient du nord, la firme nordiste Roquette emploie 180 salariés à la fabrication de la fécule et surtout de l’amidon extraits des pommes de terre; la commune a gagné 60 hab. entre 1999 et 2008. Daours (780 Daoursiens, 865 ha) jouxte Vecquemont côté nord et abrite l’entreprise de transports du Bacque (45 sal.). Tout au nord du canton, le grand château de brique et pierre du 17e et du 18e s. signale Hénencourt (180 hab., 326 ha), 14 km au NNE de Corbie. Ribemont-sur-Ancre (660 hab., 923 ha), 9 km NE de Corbie, conserve un site archéologique gallo-romain (centre archéologique départemental avec exposition); la commune partage avec Péronne le lycée agricole de Haute-Somme, et s'est accrue de 40 hab. entre 1999 et 2008.