Corse-du-Sud

département (code 2A) de 4 014 km2, 124 communes, 22 cantons et 2 arrondissements, ayant pour chef-lieu Ajaccio. Il occupe la moitié sud-occidentale de la Corse, et correspond sensiblement à l'ancien Pumonte. La sous-préfecture est Sartène mais la deuxième ville par la population est Porto-Vecchio. Le président du Conseil général est Roland Francisi (UMP), élu de Zicavo, ancien député RPR. Le département a pour députés Simon Renucci (apparenté socialiste) et Camille de Rocca-Serra (UMP), par ailleurs président de l'Assemblée de Corse; et pour sénateur Nicolas Alfonsi (Parti radical de gauche), du groupe du Rassemblement démocratique et social européen, également conseiller général du canton des Deux-Sevi.

Grâce à la présence de l'agglomération d'Ajaccio et au tourisme, le département a des résultats économiques un peu supérieurs à la moyenne régionale. Sa population, en revanche, est moins dynamique en dépit d'une amélioration récente autour d'Ajaccio: le département avait 129 000 hab. en 1975, 118 800 en 1990, 118 600 en 1999. Les estimations récentes donnent toutefois 124 000 hab. début 2004. Son territoire a deux points forts, l'un d'Ajaccio au golfe de Valinco sur la côte, l'autre de moindre ampleur à Porto-Vecchio; les cantons du nord (Deux-Sevi et deux-Sorru) restent faiblement peuplés et en déclin en dépit de la beauté des sites; ceux de la montagne méridionale en Sartenais, Taravo et Alta Rocca sont également visités, mais très peu denses et un peu isolés; en revanche, les vallées débouchant sur Ajaccio et ses environs regagnent des habitants.