Courneuve (La)

37 300 hab. (Courneuviens) dont 300 à part, 752 ha, chef-lieu de canton de la Seine-Saint-Denis dans l'arrondissement de Bobigny, au nord d'Aubervilliers. Son territoire est divisé par le passage de l'A 1 au centre et de l'A 86 au sud, toutes deux parallèles et de sens OSO-ENE, et par leur raccordement sur 1 km vers le centre du finage. La voie ferrée Paris-Soissons longe l'A 86 dans toute sa traversée de la commune et dispose de la gare RER B La Courneuve-Aubervilliers, non loin du centre-ville. En outre, La Courneuve est structurée par les voies plus anciennes: la N 186 NO-SE y recoupe à l'ouest la N 301 près du centre-ville, à l'est la N 2. Il en résulte une partition du territoire en cinq sous-ensembles assez distincts.

Au nord, s'étend le grand parc départemental de la Courneuve, nommé Georges Valbon fin 2009 après la mort de l'ancien député communiste et maire de Bobigny; il occupe 415 ha en tout, dont 173 ha dans la commune, de terrains acquis en 1924; il a été réalisé de 1960 à 2003 et prolongé au sud-ouest par le parc des sports intercommunal (18 ha). Il est orné d'un théâtre de verdure et offre au nord le plan d'eau du Grand Lac (12 ha) au bord duquel sont la Maison du Parc et un haut belvédère. Il déborde au nord-est sur Stains dans une partie où ont été créées des cascades de 15 m de haut, Dugny et Garges-lès-Gonesse. Il est prolongé à l'est par le cimetière international (27 ha) et le cimetière communal, et flanqué au nord-est d'une caserne; il est traversé par la voie ferrée de Grande Ceinture.

La principale partie habitée de La Courneuve, où se concentrent institutions, commerces et services, occupe le centre-ouest entre les autoroutes et autour de la croisée de la place du Général Leclerc, ou rond-point des Six Routes, en forme d'étoile à six branches puisque la D 60, de direction SO-NE, passe aussi par ce carrefour. La plus grande partie de cet espace est occupée par les deux moitiés dites Sud (en fait à l'ouest) et Nord (à l'est) de la Cité des Quatre Mille, ainsi nommée selon son nombre de logements, et qui pose de difficiles problèmes: construite de 1956 à 1966, elle a compté 5 500 rapatriés sur 17 000 hab. et, gérée par l'office des HLM de Paris jusqu'en 1984, elle en recevait les familles jugées indésirables à Paris... Elle est «zone urbaine sensible», «zone de rénovation urbaine» et «zone franche urbaine» sur 126 ha pour 15 600 hab.

À l'est, une vaste étendue est affectée à la zone industrielle La Courneuve-Le Bourget, complétée au sud de l'A 86 par la zone industrielle Rateau. À l'angle sud-est de la commune, en continuité avec l'habitat d'Aubervilliers et de Bobigny, le quartier des Quatre Routes est séparé des autres parties résidentielles de la commune. Il a pour centre la place du 8 mai 1945, où est la station de métro La Courneuve-8 mai 1945 de la ligne 7; la ligne de tramway n°1 longe toute la N 188 entre Bobigny et Saint-Denis et propose sept stations dans la commune, dont celle de la même place. Reste au sud-ouest un petit ensemble d'habitat dit Crevecœur-Francs Tireurs, jouxtant Aubervilliers et complété à l'est par la zone industrielle Émile-Zola, où est notamment le site abandonné des anciennes usines Babcock.

La ville, fleurie (trois fleurs), a trois collèges et trois lycées publics dont deux professionnels, un institut médico-éducatif, un établissement expérimental Nouvelles Chances, un centre d'aide par le travail, une maison de retraite. Elle accueille un écomusée des cultures légumières, un centre dramatique et un conservatoire de région, et les archives diplomatiques du Ministère des Affaires étrangères se sont installées dans le quartier de la Gare.

La Courneuve a un assez large éventail d'emplois avec les constructions aéronautiques Eurocopter (500-1 000 sal.), les abrasifs Saint-Gobain (500-1 000 sal.), les fours et brûleurs Cnim (100-200 sal.), les moteurs et l'ingénierie Alstom Power (500-1 000 sal.). Extelia (250-400 sal.) est une filiale de La Poste qui a obtenu le contrat de suivi d'application de la loi Hadopi. La Courneuve accueille aussi les négoces de métaux KDI (200-500 sal.), d'habillement La City (100-200 sal.), de produits alimentaires LKB (100-200 sal.) et de boissons Château d'Eau (100-200 sal., siège à Gonfreville-l'Orcher); aide à domicile HST (France-Ménage, 200-500 sal.), nettoyage GSF(100-200 sal.), collecte de déchets Polyurbaine (250-400 sal.), transports UPS (250-400 sal.) et XP (100-200 sal.), publicité CBS Outdoor (100-200 sal.).

La Courneuve avait 570 hab. en 1851, 2 200 en 1901, est passée à 17 400 hab. dès 1936 et a culminé à 43 300 hab. en 1968; abaissé à 33 500 hab. en 1982, le nombre d'habitants remonte depuis. La majorité municipale est de tradition communiste; le maire est Gilles Poux, ancien technicien d'industrie. Le canton correspond à la commune; le conseiller général est Stéphane Troussel, président du groupe socialiste et vice-président du Conseil général.