Coursan

6 200 hab. (Coursannais), 2 461 ha dont 1 080 de vignes, chef-lieu de canton du département de l’Aude dans l’arrondissement de Narbonne, 7 km au NE de celle-ci. Le bourg est sur la rive droite de l’Aude, dans la plaine viticole, à la traversée de la N 9 et de la voie ferrée (gare); église fortifiée, cave coopérative de 1936, collège public; supermarché U (45 sal.), maçonnerie Bertoli (45 sal.), emballages plastiques Mamor (20 sal.), nettoyage Punky (25 sal.). Coursan a eu 3 800 hab. autour de 1900, 4 400 en 1931 et sa population s’était ensuite abaissée à 3 200 hab. vers 1960; la nouvelle croissance a commencé vers 1975 et se poursuit: le gain a été de 900 hab. entre 1999 et 2009.

Le canton a 24 900 hab. (20 200 en 1999), 7 communes, 18 069 ha dont 610 de bois et garrigues. Il s’étire d’ouest en est sur 23 km le long de la limite de l’Hérault, et comporte sur le littoral, au sud de la Clape, la commune de Gruissan qui est séparée du reste du canton par l’extension de la commune de Narbonne vers Narbonne-Plage. La commune de Fleury occupe toute la partie orientale, en bord de mer.

Plus près de Coursan, trois gros villages viticoles jouent sur des terroirs différents de colline et de plaine. Vinassan et Salles-d'Aude ont plus de 2 000 hab. Armissan (1 580 Armissannais, 1 251 ha dont 441 de vignes), 6 km au SE dans une conque évidée par l’érosion karstique au sein de la Clape; le village dispose d’une cave coopérative de 1939, associée depuis 2000 à celle de Coursan sous le nom commun de la Clape; la commune s'est accrue de 340 hab. entre 1999 et 2009. Enfin tout à l’ouest, Cuxac-d’Aude est assez indépendante.