Fénétrange

730 hab., 1 449 ha dont 501 de bois, chef-lieu de canton du département de la Moselle dans l'arrondissement de Sarrebourg, 16 km au nord de la ville, sur la rive gauche de la Sarre. Le village, qui fut nommé Finstingen par les Allemands, conserve un aspect médiéval avec ses ruelles et la porte de l'ancienne enceinte (16e s.); château des 16e et 18e s. abritant un collège avec internat, collégiale du 15e s.; rencontres culturelles et festival international d'art lyrique et de musique; atelier des Armatures soudées en T Last (20 sal.), maison de retraite. Fénétrange est la commune la plus orientale du parc régional de Lorraine; elle mord à l'ouest sur la grande forêt domaniale de Fénétrange. Elle a eu 1 500 hab. en 1846 et s'est lentement dépeuplée jusqu'en 1931 (900 hab.); elle a cuminé à nouveau à 1 060 hab. en 1954, puis sa population a un peu baissé, et a perdu 230 hab. depuis 1999, mais en partie par révision de la population comptée à part.

Le canton a 7 600 hab. (7 300 en 1999), 21 communes, 19 463 ha dont 5 227 de bois; il est limitrophe du Bas-Rhin, qui dessine un saillant dans le canton à l'est du chef-lieu autour de la vallée de l'Isch, et s'étire le long de la limite de l'Alsace sarroise. Niederstinzel (250 hab., 1 296 ha dont 650 de bois), 3 km au nord de Fénétrange, conserve des ruines du château seigneurial de Geroldseck (13e s.) qui domine la rive droite de la Sarre. Berthelming (530 Berthelmingeois, 1 067 ha dont 455 de bois), 5 km SSO du chef-lieu, tient une bifurcation ferroviaire et, à l'ouest, une part de la forêt de Fénétrange; fabrique de grillages Schertz (60 sal.), siège de la communauté de communes du canton.

Bettborn (430 hab., 657 ha), 2 km plus au sud, a un transporteur (Sauer et Illy, 20 sal.); sa population s'est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2008. Mittersheim (600 hab., 1 677 ha dont 790 de bois), 7 km ONO de Fénétrange, occupe une clairière fermée dans cette forêt; le village est à l'extrémité du long étang de Mittersheim (217 ha), que longe le canal des Houillères, et à l'ancienne jonction avec le canal des Salines; le village bénéficie d'une halte de la navigation de plaisance, et d'une base de sports nautiques sur l'étang; constructions Durmeyer (50 sal.).

L'extrémité occidentale du canton est occupée par la commune de Belles-Forêts (260 hab., 2 657 ha dont 460 de bois), 14 km au SO du chef-lieu; elle a regroupé trois anciens villages de clairière, à l'ouest du canal des Houillères, réunis en 1973 sous ce nouveau nom et offre à la visite la maison du Clément (architecture rurale ancienne). Le centre est à l'ancien village de Bisping, où sont une maison du Parc régional, ainsi qu'une nécropole nationale et un cimetière allemand (batailles de 1914). Bisping s'était associé en 1973 à Angviller-lès-Bisping au nord et à Desseling au sud-ouest. Toutefois la petite commune de Desseling (110 hab., 505 ha) a repris son indépendance en 1985.

Des restes d'une villa gallo-romaine ont été trouvés au sud du canton à Saint-Ulrich dans la commune de Dolving (360 Dolvingeois, 666 ha), qui est à 5 km au NNO de Sarrebourg. Sarraltroff (800 Sarraltroffoi, 1 197 ha dont 311 de bois), 11 km au SSE de Fénétrange sur la Sarre, a une nécropole nationale, un terrain militaire et un paysage de fortes collines, dont au sud-est le Bergholtz (326 m); au nord-est, celle du Weiherwald porte les ruines du château du Heidenschloss et des restes romains, à la limite de Goerlingen qui est dans le canton de Sarre-Union en Alsace. Schalbach (300 hab., 1 258 ha) est tout à l'est du canton sur l'Eller, affluent de l'Isch, dans une sorte de quasi-enclave à 10 km NO de Phalsbourg, traversée par l'A 4; emballages plastiques Scholle ex-Flextainer (40 sal.). La communauté de communes du pays de Fénétrange rassemble 20 communes (6 800 hab.) et siège à Berthelming.