Fontoy

3 160 hab. (Fenschois), 1 688 ha dont 736 de bois, chef-lieu de canton du département de la Moselle dans l’arrondissement de Thionville-Ouest, 12 km à l’ouest de Thionville sur le plateau du Pays Haut, à la source de la Fensch et du Conroy. Le bourg, qui fut nommé Fentsch en allemand, est entouré de bois et proche d’un accès à l’A 30 et d’un centre d’interconnexion électrique; anciennes mines de fer, atelier de traitement de surfaces Vel ex-Redelsperger (55 sal.), métallerie ACMM (25 sal.); maçonnerie CEP (50 sal.), transports LTF (40 sal.); un collège public, centre commercial Super U (85 sal.). La population de Fontoy était de 1 000 hab. environ entre 1830 et 1890, puis est passée à 2 500 en 1906, 4 200 en 1931; elle décline depuis 1962 (4 100 hab.).

Le canton a 22 500 hab. (21 400 en 1999), 12 communes, 12 121 ha dont 3 380 de bois; limitrophe de la Meurthe-et-Moselle, il atteint au nord la frontière du Luxembourg. Dans la partie nord, Audun-le-Tiche, Ottange, Aumetz, Boulange et Tressange dépassent 2 000 hab. Havange (460 Havangeois, 965 ha dont 296 de bois), 4 km au nord de Fontoy, Havingen en allemand, a une métallerie (Steap Stailor, 50 sal.) et a gagné 130 hb. de 1999 à 2008. Angevillers (1 300 Angevillois, 871 ha), 5 km au NE de Fontoy, au-dessus d'Algrange, a également exploité le fer (puits Armand); elle avait atteint 1 600 hab. en 1962 et perdu des habitants ensuite, mais en aurait regagné 90 depuis 1999; équipements thermiques Virgili (30 sal.). Rochonvillers (220 Rochonvillois, 564 ha), 4 km au nord de la précédente, est la plus petite commune du canton.