Gambier

Highslide JS

1 640 hab. dont 300 à part (1 150 hab. dont 50 à part en 2002), 4 597 ha, commune de Polynésie française dans la subdivision des îles Tuamotu-Gambier. L'atoll des Gambier (23°S, 135°O) est un ensemble complexe qui comporte un récif barrière presque complètement immergé de 90 km de tour, un vaste lagon d'où émergent les reliefs volcaniques d'une grande île habitée, Mangareva, plus trois petites îles également accidentées et une demi-douzaine d'îlots, les uns rocheux, les autres en motus sur la partie nord-est du récif; environ 3 000 ha émergés au total. Mangareva (qui fut aussi nommée Peard) a 9 km de long, 1 400 ha et un dessin très contourné. Le relief y monte à 441 m au mont Duff et 425 au Mokoto, son jumeau à l'ouest. Une piste en fait presque complètement le tour, sauf au sud-ouest sous les sommets.

Le village de Rikitea, sur la côte orientale, est le seul du petit archipel. Le peuplement semble remonter au 12e siècle et la société locale avait un roi et de nombreux prêtres. Wilson avait repéré l'île en 1797, à bord du Duff, dont le sommet garde le nom, mais se dit localement Aurotini; le premier débarquement européen date de 1826, l'annexion de 1881. Très vite, dès 1834, les missionnaires s'en sont lourdement occupés, installant des églises sur chaque île, et même une cathédrale à Rikitea, un palais pour le roi, forçant quelque peu la population à des travaux publics, non sans faire de nombreuses victimes. Rikitea avait environ 1 200 hab. au milieu du 19e siècle, l'archipel 2 200 selon certaines estimations, 5 000 selon d'autres. La population s'était réduite à 460 habitants en 1887; elle était encore de moins de 600 hab. entre 1956 et 1983, mais elle a repris depuis.

Elle vit de coprah, et surtout de nacre et de perles, dont la culture a relancé l'activité et le peuplement sous l'impulsion du négociant R. Wan; un centre de gravure sur nacre a été ouvert à Rikitea, également dotée d'un centre médical. L'agriculture ne porte guère que sur trentaine d'hectares, où sont produits surtout des bananes douces, du café et des oranges. L'aérodrome, qui porte le nom de Mangareva (code NTGJ/GMR), a été installé au NE de la grande île sur un motu du récif barrière, Totegegie; il a enregistré 7 400 passagers en 2008, la plupart avec Tahiti, 440 avec Hao, 90 t de fret et connu 240 mouvements d'avions dans l'année. Le port reçoit une fois par mois la visite du Nuku Hau, et seize fois par an celle du Taporo VIII.

Dans le lagon à 5 km à l'est, l'île d'Aukena a 150 ha et monte à 198 m; elle est inhabitée. Akamaru, à 7 km au SE de Mangareva, est à peine plus grande, aussi vide mais encore plus accidentée (246 m). Taravai, à l'ouest de la grande île, est plus étendue (530 ha) et non moins accidentée (256 m); elle compte quelques habitants au village fantôme d'Agakono (contre 2 000 au début du 19e siècle) et conserve une église de 1868; mais elle fut jadis bien plus peuplée.

Aux Gambier sont rattachées plusieurs îles, dont une seule est habitée. Celle-ci est Marutea Sud, un atoll sans passe à 21°30'S, 135°35'O, de 20 km de long pour 11 de large mais de forme assez irrégulière, contenant un lagon de 11 200 ha; connu depuis longtemps puisqu'il fut aperçu par Quiros en 1605, l'atoll avait 8 habitants quand il fut acheté en 1984 par R. Wan pour la production de perles, et en a environ 200 à présent, au village de Vaitutaki sur la côte nord; un aérodrome privé est installé depuis 1993 à la pointe nord-ouest de l'atoll; le Nuku Hau passe une fois par mois, le Taporo VIII six fois par an.

Dépendent aussi des Gambier les îles désertes de Morane, atoll rond, très isolé à l'ouest (23°10'S, 137°08'O), à 200 km de Mangareva et 190 de Fangataufau; au nord Maria (ou Maria Est, 22°S, 134°14'O), atoll ovale de 6 km sur 3, à 163 km de Manareva; Temoe (23°20'S, 134°29'O) à l'ESE et les lointains récifs de la Minerve à l'est. Temoe, qui est à environ 50 km de Mangareva, est un atoll rectangulaire de 8 km sur 5, et environ 690 ha émergés; il fut un temps peuplé par des habitants venus de celle-ci, quelque peu contraints, en 1838; mais il a fini par être déserté.

Enfin, le groupe Actéon, situé à 120 km au nord des Gambier, leur est en principe rattaché; il s'agit de sept petites îles, des atolls ronds alignés NO-SE, déserts, dont les quatre principales sont du NO au SE Tenararo (21°18'S, 136°45'O), petit atoll rond; Vahanga (21°19'S, 136°39'O), atoll rond un peu plus étendu, d'environ 5 km de diamètre; Tenarunga (ou Tenania, 21°21'S, 136°32'O), qui dessine une pointe vers le nord; et Matureivavao (21°29'S, 136°24'O), un peu à l'écart vers le sud-est et un peu plus grand, qui a 250 ha émergés. Les deux navires qui font le service des Gambier peuvent toucher ces atolls à la demande.