Ghisoni (Ghisuni)

270 hab., 12 460 ha dont 12 000 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Corse dans l'arrondissement de Corte, 41 km au sud de Corte. Ce n'est qu'un petit village de montagne, mais il a pour originalité d'être campé en fond de vallée, à 670 m. La commune, très étendue et fort boisée, englobe toutes les têtes du Fium'Orbu. Elle est dominée par le mont Renoso (2 352 m), au NE duquel a été installée la station de neige de Capanelle, vers 1 900 m; on y parvient de Ghisoni par une route en lacets de 18 km.

Outre d'anciennes bergeries et des pozzines, plusieurs petits lacs glaciaires agrémentent le versant oriental du Renoso, dont le plus visité est le lac de Bastani, le plus proche du sommet, à 2 089 m, profond de 24 m. On sort de Ghisoni vers le sud par le col de Verde (1 269 m) en direction de Zicavo; au nord par le col de Sorba (1 311 m) vers Corte; côté est en suivant le cours du Fium'Orbu, ce qui oblige à s'enfoncer dans les défilés des Strette («les étroits») et de l'Inzecca («l'entaille»). Le barrage de Sampolo (32 m de haut, 1,6 Mm3 à plein) et géré par EDF, a été établi en 1992 entre les deux défilés. Une mine de plomb argentifère a été exploitée près du village entre 1912 et 1946 (Pietra Rossa); centre sportif UCPA.

Le canton de Ghisoni a 3 700 hab., 4 communes, 25 105 ha; limitrophe de la Corse-du-Sud, il s'étend vers le SE jusqu'à la mer, où Ghisonaccia est de loin la commune la plus peuplée; les deux autres sont Lugo et Poggio, toutes deux portant encore le nom de l'ancienne piève de Nazza. Le reste du canton est issu de l'ancienne piève du Castellu.