Jonte (la)

rivière des Grands Causses, longue de 39 km. Elle naît sur l'ombrée du massif de l'Aigoual au pied de l'escarpement méridional du Causse Méjean, atteint Meyrueis et s'enfonce alors en gorge dans la traversée des Grands Causses, entre Causse Méjean et Causse Noir. La grotte de Dargilan est dans la gorge et, de l'autre côté presque en face, s'ouvre l'aven Armand. À partir de là vers l'ouest, la gorge fixe la limite régionale jusqu'au confluent du Tarn; Veyreau et Peyreleau en tiennent le versant méridional, celui du Larzac, en Midi-Pyrénées. Les gorges se terminent au confluent du Tarn au Rozier, sous le haut promontoire du rocher de Capluc. Longues d'une vingtaine de kilomètres, moins fréquentées que celles du Tarn, les gorges de la Jonte sont plus étroites mais tout aussi profondes, et plus sauvages; néanmoins une route circule au fond.