Lézat-sur-Lèze

2 350 hab. (Lézatois), 4 013 ha, commune de l’Ariège dans le canton du Fossat, 13 km NNO du chef-lieu. Située dans les collines du Terrefort, elle est traversée par la vallée de la Lèze, au fond de laquelle est établi le bourg, rive gauche. Sa population progresse sensiblement sous l’effet de la périurbanisation toulousaine: Lézat est à moins de 25 km des franges de l’agglomération de Toulouse, à 36 km du centre-ville. Lézat («sur Lèze» depuis 1958) a eu près de 3 000 hab. en 1860; descendue à 1 550 hab. en 1954, sa population augmente depuis mais n’a passé le cap des 2 000 hab. qu’au recensement de 1999; elle a gagné 190 habitants de 1999 à 2009.

Le bourg a des couverts et des maisons à colombage, une grande halle de briques, des restes d’une abbaye clunisienne du 10e s. et l’hôtel de ville occupe le palais abbatial du 18e s.; un collège, un institut médico-éducatif et un centre d’aide par le travail (Adapei); base de loisirs avec plan d’eau sous le château de Biac; petites fabriques de luminaires SCE (Société centrale d’éclairage, 65 sal.), huisseries métalliques Kawaeer (groupe Alcoa, 65 sal.), supermarché Carrefour (35 sal.).