Longuenesse

11 600 hab. (Longuenessois) dont 650 à part, 840 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton Sud de Saint-Omer, en banlieue sud-ouest de celle-ci. Quelques collines y montent à 70 m, justifiant le radical nesse (promontoire) de son nom. Le parc d'une ancienne abbaye est devenu un jardin public; la ville est dotée de collèges et lycées publics et privés, d'un institut médico-éducatif (150 places), un centre d'aide par le travail.

Un centre pénitentiaire de 600 places y a été créé en 1991. Le finage communal accueille un golf, un hippodrome et depuis 1910 le terrain d'aviation du plateau des Bruyères au sud-ouest (LFQN), dit de Saint-Omer-Wizernes mais situé à Longuenesse; il a une piste souple de 600 m et une bande gazonnée de 660 m, utilisées par l'aéroclub de Saint-Omer. Longuenesse abrite également les écoles supérieures (privées) de commerce international du Pas-de-Calais (Escip) et d'ingénieurs du Pas-de-Calais (EIPC), créées en 1991 à la Malassise par le pdg de la Cristallerie d'Arques, J. Durand.

LLa ville offre un hypermarché Auchan (450 sal.), un magasin Decathlon (75 sal.); conseil d'entreprise Camaris (290 sal.), comptabilité KPMG (40 sal.), banque CIC (30 sal.); nettoyage Onet (150 sal.), publicités Adrexo (95 sal.) et Mediapost (80 sal.), garages. Longuenesse n’avait que 700 hab. au milieu du 19e s., 1 100 en 1911 ; sa croissance est surtout d’après la guerre : 2 200 hab. en 1954, 4 800 en 1968, 12 000 en 1982 ; mais la population diminue depuis 1990 ; elle se serait abaissée de 1 700 hab. entre 1999 et 2010. La mairie est dirigée par une majorité de gauche menée depuis 1989 par Jean-Marie Barbier (apparenté socialiste), également conseiller général.