Louis-Blanc-Aqueduc

quartier au nord-est du 10e arrondissement de Paris. Il a pour limite septentrionale le boulevard de La Chapelle et le boulevard de La Villette et englobe à l'est une fraction du canal Saint-Martin et ses deux rives. Sa limite orientale suit d'abord au nord la rue de Jemmapes, fait un crochet par la rue Louis-Blanc et reprend par la rue du Faubourg-Saint-Martin. Le quartier contient et entoure au sud la gare de l'Est; sa limite occidentale suit la rue d'Alsace, la rue de Dunkerque et la rue du Faubourg Saint-Denis. Il est traversé par la rue du Château-Landon, la rue Louis-Blanc et la rue de l'Aqueduc, qui se croisent devant le lycée Colbert.

Le quartier abrite l'hôpital Fernand-Widal, du 19e s., rattaché à Lariboisière et qui comporte le centre antipoison de Paris. Le lycée public Colbert a 630 élèves; à l'est du quartier, le collège public Valmy en reçoit 400. Le quartier est desservi par les stations de métro Jaurès, Stalingrad, La Chapelle, Louis-Blanc et Gare de l'Est.

La rue Louis-Blanc (970 m) a été nommée en 1885 en mémoire du journaliste, historien et membre du gouvernement provisoire de 1848, promoteur des Ateliers sociaux (1811-1888); ouverte en 1866, elle avait porté auparavant plusieurs noms, dont ceux de rue de la Voirie puis de la Boyauderie. La station de métro Louis-Blanc de la ligne 7 a été ouverte en 1911 au croisement des rues Louis-Blanc, La Fayette et du Faubourg-Saint-Martin; elle conserve une entrée classée de Guimard et elle est aussi au départ de la ligne 7 bis vers Le Pré-Saint-Gervais, autonome depuis 1967.

La rue de l'Aqueduc (800 m), couvre depuis 1825 le premier aqueduc parisien, accordé à l'Enclos Saint-Lazare au 12e s. et qui apportait l'eau du Pré-Saint-Gervais. Le quartier inclut la gare de l'Est, ouverte en 1849, agrandie aussitôt après et refaite à la fin du 19e siècle puis de 1926 à 1931, enfin en 2007 pour l'arrivée du TGV; elle dispose de 29 voies et enregistre un trafic de 34 millions de voyageurs par an, le 5e des six grandes gares de Paris. La station de métro Gare-de-l'Est est sur les lignes 4 (1908), 5 (1907) et 7 (1910) et a été rénovée en 2007, du moins sur les lignes 5 et 7; elle dispose de huit accès.