Lumio (Lumiu)

1 100 hab., 1 918 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Calvi. Le village est perché 10 km à l'est de la ville, à 3 ou 4 km de la mer, et fait partie des «villages de charme». En fait, il vit surtout du littoral, qui va de la plage de Calvi aux confins d'Algajolo. La pointe Caldanu, qui porte les restes d'une tour, la sépare de la baie Agajo, fermée au nord par la pointe Spano (punta di Spanu); celle-ci s'orne d'une autre tour ruinée, a reçu un terrain de golf et abrite une réserve naturelle du Conservatoire du littoral sur 65 ha. On approche par là de la marine de Sant'Ambroggio, le point fort de la commune. C'est l'une des plus anciennes urbanisatons balnéaires de la côte de Balagne, à demi-réussie. Son lancement a été lié à l'invention du Club Méditerranée, qui y est encore en place; mais la spéculation immobilière a été un peu optimiste; le port de plaisance (250 places) est néanmoins assez fréquenté. La commune a perdu une trentaine d'habitants entre 1999 et 2004. Lumio était jadis une piève mais ne faisait pas partie des Cinque Pieve de Balagne.