Montois-la-Montagne

2 420 hab (Montoisiens), 710 ha dont 240 de bois, commune de la Moselle dans le canton de Marange-Silvange, 7 km ONO du chef-lieu sur le plateau du Pays Haut. Le bourg est au-dessus de Jœuf et la commune est limitée par la corniche qui domine le versant droit de l’Orne; ancienne mine de fer (mine Pauline), poste d’interconnexion électrique. Montois avait annexé Malancourt-la-Montagne en 1811, mais l’a perdue en 1894, et c’est Amnéville qui l’a récupérée en 1973. Montois avait 1 100 hab. en 1900, 3 100 en 1962 et a connu depuis quelques fluctuations, perdant 230 hab. de 1999 à 2008.