Monts-sur-Guesnes

670 hab. (Montois), 1 140 ha dont 417 de bois, chef-lieu de canton du département de la Vienne dans l'arrondissement de Châtellerault, 30 km ONO de la ville, à 15 km SE de Loudun; curieux château renaissance avec une tour du 15e s., maison de retraite des Scevolles (25 sal.). La population communale est stable depuis 1970; elle fut de 970 hab. en 1881.

Le canton a 3 800 hab., 11 communes, 20 077 ha dont 4 376 de bois; il est très étiré, sur 33 km, du NNE où il atteint la limite de l'Indre-et-Loire face à Richelieu, au SSO où il frôle Mirebeau. Au centre, il est barré par la grande forêt de Scevolles, qui s'étend sur 4 000 ha. La culture du melon, en général sous contrat, y a pris une grande extension comme dans le Richelais. L’extrême nord du canton relève de la commune de Pouant (430 Pouantais, 2 657 ha dont 261 de bois), dont le village est à 4 km à l’ouest de Richelieu, et qui a perdu 90 hab. de 1999 à 2008. Au sud de Pouant, Nueil-sous-Faye (250 hab., 1 599 ha dont 275 de bois) comprend le gros hameau de Neuville et le château de Jallet au sud, le château de la Maurinière au nord-est (19e s.), près du le confluent du Mable et de son petit affluent de gauche le Maine.

Un peu plus à l'ouest, Dercé (160 Dercéens, 1 228 ha) est juste au nord du chef-lieu. Son finage est très étiré du sud-ouest au nord-est et d'habitat très dispersé, en plusieurs hameaux et châteaux; église romane (inscrite) des 12e et 16e s. Au sud-ouest, le finage atteint la vallée de la Briande dans une partie boisée et traversée par une «coulée verte» qui suit le tracé d'une anciennee voie ferrée de Châtellerault à Loudun. Prinçay (240 Princéens, 1 659 ha dont 245 de bois), 4 km ENE du chef-lieu, s’orne au nord du beau château de la Roche du Maine, de la première renaissance (1520), avec tours rondes et force mâchicoulis, très bien restauré; au sud, du château de Richemont, assorti d'un grand parc; église inscrite des 12e et 15e s. La vallée du Mable est flanquée de bois. Prinçay a gagné 40 hab. entre 1999 et 2008.

Guesnes (230 Guesnois, 1 298 ha dont 836 de bois), 5 km à l’ouest du chef-lieu, a dans la forêt un parc de loisirs et, isolé, le château de la Guérinière (19e s.). Verrue (380 Verrucois, 2 844 ha dont 1 121 de bois), 8 km au SSO du chef-lieu, détient une autre grande partie de la forêt et le château de Purnon (18e au 20e s.). Au village de Coussay (280 Cusciacusciens, 2 014 ha dont 249 de bois), 10 km au sud de Monts, se voit un beau château du 16e s.; celui de la Tourderie (15e et 16e s.) est plus isolé au sud-est. La commune la plus méridionale est Chouppes (750 Chouppois, 3 172 ha), 3 km au NNO de Mirebeau; elle conserve le château de Marçay, médiéval et remanié aux 17e et 18e s., et a gagné 40 hab. depuis 1999.