Morbihan (golfe du)

étendue d'eau sur le littoral méridional de la Bretagne, au milieu du département qui a pris son nom; celui-ci signifie en breton «petite mer». Le golfe occupe 11 500 ha, sur une longueur de 21 km et une largeur de 15 km; le tiers environ de sa surface découvre à marée basse. Il inclut une quarantaine d'îles, dont une quinzaine sont habitées; les deux plus grandes ont le statut de communes (Île-aux-Moines et Île-d'Arz). Au total les rivages, très découpés, sont partagés entre 18 communes. Trois petits fleuves alimentent le bassin, les «rivières» de Noyalo, de Vannes et surtout d'Auray, celle-ci nourrie par le Loc'h et le Bono.

Le golfe, séparé de la mer par le bloc faillé de la presqu'île de Rhuys, correspond à l'invasion marine, au pliocène, d'une dépression tectonique tertiaire qui s'est lentement creusée; mais durant le Quaternaire le niveau de la mer a varié plusieurs fois de +15 m à - 25 m par rapport au niveau moyen actuel. Il est ouvert sur l'océan par un goulet étroit, dont le gabarit n'excède pas 900 m et la profondeur maximale des eaux n'atteint pas 30 m; aussi le mouvement des marées est-il atténué et décalé; le marnage est d'environ 4,5 à 5 m, contre 8 m au large du Morbihan. Un autre effet de cette étroitesse est la violence des courants de flot et de jusant, qui peuvent atteindre 4 m/s et rendent la navigation délicate.

Le golfe forme donc un milieu écologique original, avec d'amples vasières, une végétation adaptée (zoostères) et de nombreux oiseaux. La pêche est limitée, mais le nombre de pêcheurs professionnels est évalué à environ 200. Quelque 90 exploitants pratiquent l'ostréiculture, et livrent 4 500 t d'huîtres par an. Le tourisme et la résidence ont une tout autre ampleur. Le golfe permet la plaisance et même quelques anciens bateaux locaux comme les sinagots (de Séné) ont été retapés ou construits et promènent leurs voiles rousses et leur large ventre noir; toute une série de ports ont été équipés, surtout à Larmor-Baden, Arradon et Arzon. Les restes préhistoriques sont un autre objet de visite, comme à Locmariaquer et Gavrinis, ainsi que d'anciennes forteresses alentour comme à Sarzeau (Suscinio). Enfin la spéculation immobilière affiche volontiers des offres pour «Parisiens», notamment à l'île aux Moines.