Morhange

4 000 hab. (Morhangeois) dont 200 à part, 1 538 ha, commune de la Moselle dans le canton de Grostenquin, 11 km au SO du chef-lieu et à 17 km NE de Château-Salins. La ville a un collège public et un lycée professionnel, ainsi qu’un institut médico-éducatif, et bénéficie d’une gare sur la voie de Metz à Strasbourg; la firme chimique allemande Rehau y produit des matières plastiques, avec une usine de 540 emplois près de la gare et un négoce de 220 salariés en ville; atelier de traitement de surfaces France-Galva Lorraine (50 sal.), menuiseries de bois Serbois (45 sal.) et de plastiques Serplaste (50 sal.) plastiques JKN (20 sal.), entreprise de bâtiment et travaux publics Weiler (90 sal.), supermarché Match (25 sal.) et Intermarché (45 sal.), jardinerie Keip (25 sal.), négoce de matériel agricole Ackermann (25 sal.).

Morhange et ses environs, pointe extrême des reliefs du plateau Lorrain, furent le lieu de sanglantes batailles en août 1914, à la suite d’une offensive ratée de l’armée française; plusieurs nécropoles et cimetières sont dans les environs, dont un cimetière allemand à Morhange. La commune touche au sud à l’étang du Moulin (39 ha) sur la Petite Seille, au nord à celui de la Mutche (60 ha) qui débouche sur la Rotte. La commune est passée de 1 000 hab. en 1886 à 3 700 en 1891 et 7 600 en 1896, mais seulement 2 600 en 1911; elle a atteint 5 000 hab. en 1954 puis a un peu décliné, perdant encore 240 hab. de 1999 à 2008. Morhange est le siège de la communauté de communes du Centre mosellan (31 communes, 14 400 hab.).