Nanterre

90 400 hab. (Nanterriens) dont 2 100 à part, 1 219 ha, préfecture des Hauts-de-Seine, sur la rive gauche de la Seine dans le grand lobe de méandre du nord-ouest de Paris, à 10 km ONO du centre de la capitale. Son territoire dessine un trapèze entre Rueil-Malmaison au sud-ouest et Colombes au nord-est. Il est partagé en deux parties de taille comparable: une moitié nord-ouest dans la plaine alluviale, où courent l'A 86 et la voie ferrée de Saint-Lazare vers Saint-Germain-en-Laye; une partie sud-est sur le bas plateau qui monte doucement en direction des Chèvremonts jusqu'à 104 m, et du Mont-Valérien qui est dans la commune de Suresnes. Toutefois, l'organisation de l'espace est très différenciée, à la fois par la proximité et les prolongements de la Défense au nord-est, et par le cloisonnement qu'apportent les voies ferrées et voies routières rapides.

La N 13 traverse la moitié méridionale de la commune par la place de la Boule, un carrefour à sept branches en centre-ville, qui marque un infléchissement de son tracé vers le sud-ouest; les voies qui convergent vers la Boule portent des noms d'un intéressant éclectisme: Clémenceau, Joffre et Gambetta; Saint-Cloud; Vladimir Illitch Lénine, Paul Vaillant-Couturier et Irène et Frédéric Joliot-Curie, cette dernière voie formant l'axe principal de la ville, de direction SO-NE, menant à l'hôtel de ville et à la préfecture. L'A 86 traverse toute la plaine, à quelque distance de la Seine, tandis que l'A 14 sort de la Défense pour traverser la Seine entre Nanterre et Carrières-sur-Seine, flanquée au nord par l'A 314 qui rejoint l'A 86.

Tout un réseau de voies ferrées sillonne le nord de la commune, dessinant des cellules au sein desquelles ont pris place l'université et quelques grands ensembles d'habitation. Deux voies franchissent la Seine, une autre se détache de la gare Nanterre-Université vers le sud-ouest, traversant en droite ligne toute la commune en direction de Chatou. La ville en reçoit les gares du RER A Nanterre-Préfecture, Nanterre-Université et Nanterre-Ville, la deuxième étant aussi une gare du réseau Sncf.

La ville est organisée en neuf quartiers. À la pointe nord en bord de Seine, le Petit Nanterre, traversé par l'A 86, associe un ensemble d'habitat populaire, l'hôpital Max Fourestier, pièce principale du Centre d'accueil et de soins hospitaliers (CASH, 1 600 lits dont 320 médicaux), et la zone industrielle et le centre commercial des Hautes Pâtures (40 ha, 6 500 emplois); la «zone urbaine sensible» et «zone de rénovation urbaine» du Petit-Nanterre englobe les quartiers d'habitation à l'est de l'A 86 sur 54 ha (8 100 hab.). Le quartier République est à la hauteur du pont de l'A 14 et des ponts ferroviaires vers Houilles; il associe le site de la maison d'arrêt construite en 1991 (650 places) et des usines, l'échangeur A 86-A 14 et un quartier d'habitation sur l'axe de l'avenue de la République, complété à l'est par la caserne Rathelot, occupée par le 3e bataillon du 1er régiment d'infanterie de la Garde Républicaine, ouverte en 1972 et comptant 650 logements et 5 tours de 14 et 15 étages, soit 2 200 personnes. Le quartier du Chemin de l'Île est le troisième le long de la Seine, en aval. Il forme une grande «zone urbaine sensible» de 64 ha (9 000 hab.) et englobe le port de Nanterre, qui manipule 440 000 t/an, en grande partie en gravats, déblais et matériaux de construction liés à la Défense, et la zone industrielle des Guilleraies (140 ha, 6 500 emplois), plus un secteur d'habitat proche de la gare RER de Nanterre-Ville; la zac (zone d'aménagement concerté) des Gulleraies doit remodeler cet espace sur 120 ha.

Il est relayé au sud de l'A 86 et jusqu'à la N 13 par le quartier du Vieux-Pont, en bordure de Rueil; puis par le quartier du Centre, à cheval sur la plaine et le bas plateau, qui associe le vieux centre avec la cathédrale et le parc des Anciennes Mairies, et le nouvel hôtel de ville qui est plus à l'est. Le quartier de l'Université complète du côté nord cette zone médiane; il réunit quatre îlots distincts: l'Université Paris-X, enserrée par le lacis de voies formé par l'A 86, les voies ferrées, l'A 14 et la N 314 issues de la Défense; les deux blocs de grands immeubles collectifs des Provinces Françaises dans un autre alvéole du réseau; et la cité Marcellin Berthelot au sud de l'A 14; un îlot de la Cité administrative groupant préfecture, hôtel du département et palais de justice sur le plateau. La «zone urbaine sensible» dite des Provinces Françaises, Marcelin-Berthelot, Anatole France s'étend sur 47 ha et groupe 10 200 hab.

Trois autres quartiers sont sur le plateau. Le quartier du Parc au nord-est, le plus proche de la Défense, a été divisé en deux. Parc-Nord contient l'ensemble industriel de la Folie et sa gare de marchandises, formant le vaste parc d'activité des Groues (80 ha, 7 000 emplois); plus le prolongement de l'esplanade de la Défense avec les cimetières dits de Neuilly et de Puteaux, les nouvelles urbanisations dites de Nanterre-Préfecture au sud de l'esplanade, prolongeant la Défense (15 000 emplois privés, 7 500 emplois publics avec la Cité administrative).

Le grand parc départemental André Malraux, qui entoure un étang et accueille à l'ouest le théâtre des Amandiers, le sépare du quartier Parc-Sud qui va jusqu'à la N 13 (avenue Clemenceau), résidentiel et le plus oriental de Nanterre. La «zone urbaine sensible» du Parc (48 ha, 14 000 hab.) correspond à Parc-Sud. Le quartier en partie résidentiel de la Boule-Champs-Pierreux l'accompagne vers l'ouest, le séparant du Centre; il contient le parc d'activité des Champs-Pierreux (24 ha, 6 000 emplois) et se tient également au nord de la N 13. Enfin, au sud de celle-ci, s'étend le quartier du Plateau-Mont-Valérien, surtout d'habitation.

Nanterre a sept collèges publics et quatre lycées publics dont deux professionnels, trois centres d'aide par le travail et un institut médico-éducatif, l'école du ballet de l'Opéra de Paris (100-200 sal.). L'université de Nanterre (Paris-X ou Paris-Ouest-Nanterre-la Défense), orientée vers les sciences humaines et sociales et dotée d'un IUT tertiaire, accueille 35 000 étudiants et 2 000 enseignants. La ville a également un site d'expositions à la villa des Tourelles, une université populaire et de nombreux centres culturels en plus du théâtre des Amandiers. Elle a une fraction de l'ensemble de la Défense, dont elle attend des extensions.

L'emploi total est évalué à 85 000 salariés. Dans l'industrie se signalent les équipements d'automobiles Marelli (500-1 000 sal., italien), les machines pour papeteries DCM Usimeca (100-200 sal.), les accumulateurs et piles Exide (200-500 sal.), les plastiques Tarkett (200-500 sal., famille Deconinck) et les emballages plastiques Linpac Allibert (100-200 sal.) du même groupe, les laboratoires pharmaceutiques Ingenix (100-200 sal.) et de biotechnogies Biogen Idec (immunologie, 100-200 sal.), les productions de margarine Vandemoortele (belge, 100-200 sal.) et de pâtes Panzani (groupe espagnol Ebro, 100-200 sal.), les carburants et huiles Fuchs Lubrifiant (100-200 sal.) et Shell (100-200 sal.), les engrais minéraux Yara (siège, 100-200 sal.), les papiers d'hygiène Kimberly-Clark (siège, 100-200 sal.).

Nanterre accueille en outre les installations thermiques et la maintenance Altys (500-1 000 sal., groupe Sodexho), et Elyo (Suez, 100-200 sal.), les installations électriques Clemançon (200-500 sal.), Cegelec (200-500 sal.) Opteor Immotic (200-500 sal.), les ingénieries Chantiers modernes de l'Île-de-France (200-500 sal.) et SPRI (100-200 sal.), la production de chaleur Secma (200-500 sal.) et plusieurs sociétés d'informatique: Atos Origin (2 000-5 000 sal.), Arinso (200-500 sal.), EDS (200-500 sal.), Micros Fidelio (100-200 sal.), Help-Line Victoria (100-200 sal.) plus les télécommunications SFR (plus de 1 000 sal.).

Les services rassemblent le Crédit Coopératif (500-1 000 sal.), la Banque de France (100-200 sal.), le Crédit Lyonnais (250 sal.); assurances Axa-Iard (plus de 5 000 sal.), conseil Altares (100-200 sal.), comptabilité Primexis Technirevise (100-200 sal.), secrétariat TRR Chèque Cadeaux (100-200 sal.), immobilier OPH Nanterre (200-500 sal.) et Logirep (100-200 sal.).

Nanterre a un centre Leclerc (100-200 sal.) et des négoces alimentaires Metro (500-1 000 sal.), d'ordinateurs EMC (500-1 000 sal.), Europe Computer Systems (200-500 sal.) et Tallygenicom (100-200 sal.), d'électronique Mitsubishi (100-200 sal.), d'équipements industriels ITT Water & Wastewater (100-200 sal.), d'habillement Natalys (100-200 sal.), de bois et dérivés La Plateforme (200-500 sal.), de matériaux Point P (100-200 sal.); gestion de salles de spectacle Ticketnet (100-200 sal.); formation continue Boston Scientific (100-200 sal.), location de matériel de bureau Neopost (100-200 sal.), maintenance de matériel de bureau SCC Services (100-200 sal.), maintenance mécanique Schindler (100-200 sal.), location de voitures Europcar (100-200 sal.).

La liste comprend aussi le traiteur Alpha (Maxence, 100-200 sal.), les nettoyages Inter Services Organisation (1 000-2 000 sal.) et Veolia Propreté (200-500 sal.), les services à l'automobile Speedy (100-200 sal.), les transports Veolia Transport (500-1 000 sal.); les travaux publics Soletanche Bachy (500-1 000 sal.) et Effiparc (100-200 sal.), les traitements des eaux Veolia Eau (1 000-2 000 sal.) et Eau et Force (100-200 sal.), les constructions Vinci Sorex (100-200 sal.), DG Construction (100-200 sal.), Laine Delau (100-200 sal.); traitement des ordures Veolia (Onyx) (500-1 000 sal.), Aubine (500-1 000 sal.), Sita (500-1 000 sal.).

Nanterre avait 2 800 hab. en 1851, a plus que doublé sa population dans la décennie 1880 et avait atteint 21 300 hab. en 1911; le nombre des habitants est monté à 46 000 hab. en 1936, et a culminé à 95 000 en 1975 puis marqué un creux, jusqu'à 84 300 en 1998. Le maire est Patrick Jarry, communiste, la municipalité étant dirigée par le Parti communiste depuis 1935. L'arrondissement a 756 000 hab., 24 cantons, 15 communes, 8 112 ha. La commune est divisée en trois cantons depuis 1984; les trois conseillers, dont le maire, sont tous communistes.