Noirmoutier (île de)

île de la Vendée fermant la baie de Bourgneuf au sud; elle s'étire sur près de 20 km du SE au NO, compte 4 800 ha, quatre communes et forme un canton dont le chef-lieu est Noirmoutier-en-l'Île. Elle est habitée par 10 000 personnes en hiver, 80 000 en été. Le nom vient d'un monastère, mais «noir» est d'origine… obscure. Elle s'appuie au nord sur une amande rocheuse de 7 km de long, dans le prolongement de la presqu'île de Beauvoir et d'axe parallèle aux accidents du massif armoricain; à cette amande se sont accrochés des dépôts de sables qui forment le reste de l'île, alternant avec des marais et augmentés par des polders. La côte occidentale est formée par un long cordon de dunes en S, la côte orientale, sur la baie de Bourgneuf, par une digue; ainsi, l'île reproduit à elle seule les oppositions entre le marais de Monts et le marais de Bourgneuf.

Au sud, elle se rapproche du continent au détroit nommé pertuis de Fromentine, où les marées produisent de forts courants de sens opposés; les principaux courants sont d'est en ouest et provoquent vers l'ouest la formation d'un delta sous-marin. L'île était accessible à pied à marée basse et reliée au continent depuis le 18e s. par la chaussée du Gois, submersible à marée haute sur 4 km et dotée de quelques refuges; on y organise des «Foulées du Gois», course de 4 km à marée montante, en direction de Beauvoir…

En 1971 a été inauguré le pont de 583 m de long qui relie désormais l'île en permanence, par-dessus le pertuis de Fromentine. Tout un ensemble d'affleurements rocheux au NE de l'île élargit l'estran et facilite l'ostréiculture dans la baie de Bourgneuf; on y voit le dolmen submergé de la Table, et la réserve naturelle dite des marais de Müllembourg. L'île a une spécialité de pommes de terre, la bonnotte de Noirmoutier, introduite dans les années 1920 à partir de Barfleur et gérée en coopérative. Les quatre communes de l'île forment la communauté de communes de l'île de Noirmoutier (9 700 hab.)..