Observatoire

ensemble situé à Paris autour du site de Port-Royal et du point de rencontre des limites des 5e, 6e et 14e arrondissements. Il est né d'un vœu initial de l'Académie des Sciences, qui venait d'être fondée en 1666. Son emplacement fut choisi dès 1667 et Cassini fut appelé à le diriger en 1669. Il fixait par définition le «méridien de Paris», origine arbitraire de toutes les longitudes au moins pour les Français, jusqu'en 1911 où il fut détrôné par accord international au profit du londonien Greenwich. L'observatoire subsiste dans un grand parc entre le boulevard Arago (enceinte des Fermiers généraux), la rue du Faubourg-Saint-Jacques et la rue Cassini, tout près de l'hôpital Cochin; le bâtiment de Claude Perrault est surmonté d'un énorme dôme. L'évolution de l'environnement urbain ayant fait transporter l'essentiel des activités de recherche sur le site de Meudon dès 1876, le site a surtout une fonction de musée: on visite l'observatoire pour sa salle des horloges, ses collections, sa coupole et son parc.

L'avenue de l'Observatoire a 800 m de long et 82 m de large, du moins au nord du boulevard. Elle part du jardin du Luxembourg (rue Auguste-Comte) et va droit au sud jusqu'à l'Observatoire, dans l'axe perspectif du palais du Luxembourg. Dans sa partie la plus large, au nord du boulevard, ouverte en 1866 à partir d'une avenue de la Pépinière ou du Luxembourg, elle s'orne en son centre d'une enfilade de jardins (2,2 ha au total), nommés Cavelier-de-la-Salle et Marco-Polo, qui se termine au sud par une fontaine monumentale de Carpeaux figurant les Quatre-Parties-du-Monde (1874). Au-delà du carrefour de Port-Royal, les jardins disparaissent; près de l'entrée de l'Observatoire sont des restes de l'ancien aqueduc de Rungis (aqueduc Médicis).

L'Observatoire de Paris, pris au sens large et officiel, est un établissement sous tutelle du ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, disposant de trois sites: Paris (le plus ancien du monde en service actuellement), Meudon (1876) et Nançay (Cher, 1953), qui reçoivent 25 000 visiteurs annuellement; il comprend huit laboratoires et une unité d'enseignement; il fait partie du nouvel ensemble PSL (Paris Sciences et Lettres).